Présentation de l'étude EMOCRISES : vécu ÉMOtionnel chez les patients souffrant de crises non épiléptiques psychogènes, étude en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Presentation of the ÉMOCRISES study : Emotional experience in patients with psychogenic non epileptic seizures, a functional magnetic resonance imaging study

Présentation de l'étude EMOCRISES : vécu ÉMOtionnel chez les patients souffrant de crises non épiléptiques psychogènes, étude en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle

Abstract

Les crises non épileptiques psychogènes (CNEP) sont des changements paroxystiques du comportement qui miment des crises d'épilepsie mais sans anomalies électriques corticales. L'étiopathogénie du trouble reste mal connue mais il semble qu'elle implique une dérégulation émotionnelle. Depuis quelques années, des études en électroencéphalographie haute densité et en imagerie cérébrale apportent un éclairage nouveau sur l'étiopathologie de ce trouble. Elles tendent à montrer que des altérations dans les aires cérébrales impliquées dans les réseaux émotionnel, sensorimoteur, du contrôle exécutif et de l'intégration sensorielle sont étroitement liées aux CNEP. Cependant, aucune de ces études n'a étudié spécifiquement les réactions émotionnelles des patients souffrant de CNEP. C'est ce que nous proposons avec le projet ÉMOCRISES, en étudiant les activations des structures cérébrales de ces patients lors de trois tâches émotionnelles (présentation d'images émotionnelles normées, Go/no Go émotionnel et stimulation oscillatoire périodique) en Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle (IRMf) comparés à des patients atteints de trouble de stress post-traumatique (trouble proche des CNEP) et à des témoins sains. Afin d'ajuster les conditions pratiques de l'étude, nous avons réalisé une étude préliminaire sur cinq volontaires sains. Nos résultats retrouvent des activations au niveau des aires cérébrales impliquées dans la régulation émotionnelle (cortex orbito-frontal latéral droit, cortex cingulaire antérieur gauche, striatum ventral droit) lors de la présentation d'images émotionnelles et impliquées dans l'intégration émotionnelle (gyri supra-marginaux, insula, thalamus) lors de la stimulation oscillatoire périodique. Ces résultats nous permettent de penser que les tâches émotionnelles proposées pour l'étude ÉMOCRISES sont pertinentes par rapport à notre objectif principal. Ce projet permettra de réaliser une étape supplémentaire dans la compréhension des mécanismes étiopathologiques des CNEP et pourra permettre le développement de thérapeutiques innovantes telles que les techniques de neuromodulation.
No file

Dates and versions

hal-01947059 , version 1 (06-12-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947059 , version 1

Intranet access

Cite

Cyril Husson. Présentation de l'étude EMOCRISES : vécu ÉMOtionnel chez les patients souffrant de crises non épiléptiques psychogènes, étude en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01947059⟩
103 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More