Peut-on améliorer la qualité de la prescription de l'antibiothérapie dans les services d'accueil des urgences ? : l'exemple d'un audit à deux tours au sein de deux services hospitaliers d'urgence lorrains, le CHRU de Nancy (54) et le CHR de Mercy (Metz, 57) - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Can we improve the quality of the antibiotic prescription in hospital emergency departments?, the example of an audit in two rounds in two hospital emergency departments in Lorraine : the CHRU of Nancy (54) and the CHR of Mercy (Metz, 57)

Peut-on améliorer la qualité de la prescription de l'antibiothérapie dans les services d'accueil des urgences ? : l'exemple d'un audit à deux tours au sein de deux services hospitaliers d'urgence lorrains, le CHRU de Nancy (54) et le CHR de Mercy (Metz, 57)

Abstract

Contexte & Objectifs: L'antibiorésistance est un problème de santé publique internationalement reconnu. Nous avons tenté d’améliorer la qualité des prescriptions d'antibiotiques dans deux services d’urgence lorrains [CHRU de Nancy et CHR de Mercy (Metz)]. Matériels & Méthodes: Deux tours d’audit associant pour chacun un recueil rétrospectif de données puis une restitution aux équipes, ont été réalisés dans chacun des deux services, entre Novembre-2015 et Mars-2017, sur un échantillon de 50 patients, sur chaque site, ayant bénéficié d'une primo-prescription d'antibiotique. Le référentiel était celui de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) repris par le réseau Antibiolor. Résultats: Les données des deux centres ont été poolées et analysées. Lors du 1er tour, 18% des antibiothérapies étaient conformes vs 16% lors du second. 43% des patients ont reçu une antibiothérapie non conforme (vs 51%), et dans 25% des cas, la prescription d’antibiotiques n’était pas indiquée (vs 21%). 79% des antibiotiques prescrits sont des antibiotiques dits "critiques" selon l'ANSM, une majorité concernant l'amoxicilline-acide clavulanique (45% au 1er tour). Aucune différence significative n'a été observée entre les deux tours. La durée de traitement était non conforme dans la majorité de cas, presque toujours par excès. Conclusion: La pratique de l'infectiologie de ces deux services d'urgence diverge des recommandations. La sur-prescription, notamment d'amoxicilline-acide clavulanique, est problématique entraînant à terme des résistances : cette association est peu recommandée en pratique ambulatoire, et n'est pas commercialisée dans certains pays comme la Norvège. La place des services d'urgence dans le système de soins actuel serait également à redéfinir.
No file

Dates and versions

hal-01947084 , version 1 (06-12-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947084 , version 1

Intranet access

Cite

Emilie Delongeas-Brand. Peut-on améliorer la qualité de la prescription de l'antibiothérapie dans les services d'accueil des urgences ? : l'exemple d'un audit à deux tours au sein de deux services hospitaliers d'urgence lorrains, le CHRU de Nancy (54) et le CHR de Mercy (Metz, 57). Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01947084⟩
91 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More