Relations entre coping, anxiété-dépression et qualité de vie dans la dépendance aux substances psychoactives de type alcool ou opiacés - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Relationships between coping, anxiety, depression and quality of life in alcohol or opiate substance dependence

Relations entre coping, anxiété-dépression et qualité de vie dans la dépendance aux substances psychoactives de type alcool ou opiacés

Abstract

Contexte : Les troubles liés à l’usage de substances psychoactives constituent une priorité de santé publique dans le champ des pathologies chroniques devant leurs impacts multiples, médicaux, sociaux et économiques. De par leur retentissement sur le quotidien des patients et la complexité de leur prise en charge, les indicateurs de type Patient-Reported Outcomes (PRO) offrent des perspectives complémentaires aux indicateurs classiques pour la mesure de l’état de santé de ces patients. Objectif : Décrire et quantifier les liens entre coping, anxiété-dépression et qualité de vie (QV) chez des patients présentant une dépendance aux substances psychoactives de type alcool ou opiacés. Méthode : Au sein de la cohorte SUBUSQOL, une étude transversale a été réalisée avec des corrélations de Pearson et des modèles de régression linéaire pour identifier les relations entre coping, anxietédépression et QV chez des patients dépendants alcool ou opiacés et initiant des soins en ambulatoire. Des données socio-démographiques et cliniques ont été recueillies lors de l’inclusion. Afin de répondre aux objectifs, différents instruments ont été utilisés : des auto-questionnaires de QV (SF-12, Q-LES-Q-SF), d’anxiété-dépression (HADS) et de coping (Brief COPE). Résultats : Au total, 244 patients ont été inclus. L’acceptation, la planification et le blâme étaient les stratégies de coping les plus utilisées. Les patients dépendants à l’alcool présentaient des scores plus élevés sur des stratégies de coping centrées sur l’émotion. De fortes corrélations ont été relevées entre l’anxiétédépression, le coping et la qualité de vie. Plusieurs stratégies de coping ont été retrouvées comme des facteurs associés au niveau de qualité de vie. Conclusion : L’évaluation par les soignants des stratégies de coping des patients dépendants aux substances psychoactives doit se poursuivre, permettant d’identifier les patients pour lesquels des interventions spécifiques seraient nécessaires, ces interventions pouvant à terme améliorer le niveau de qualité de vie.
No file

Dates and versions

hal-01947121 , version 1 (06-12-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01947121 , version 1

Intranet access

Cite

Iulia Ciobanu. Relations entre coping, anxiété-dépression et qualité de vie dans la dépendance aux substances psychoactives de type alcool ou opiacés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01947121⟩
228 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More