Avec « Spider-Man : New Generation », plusieurs araignées pour une seule toile

Résumé : Depuis sa sortie en décembre dernier, le film d’animation Spider-Man : New Generation a connu un succès commercial et surtout critique qu’une récompense aux Golden Globes le 6 janvier et une nomination aux Oscars le 22 janvier sont venues, pour l’instant, couronner. C’est pourtant déjà le septième long métrage de cinéma entièrement consacré au personnage et il raconte à nouveau comment un adolescent ordinaire devient un super-héros après avoir été mordu par une araignée radioactive. Cette fois-ci l’apprentissage du métier de super-héros s’y fait par la confrontation avec d’autres Spider-Men : un Spider-Man blond à succès, un Spider-Man brun sur le retour, une adolescente, un détective à l’ancienne, une fillette et son robot sortis d’un anime japonais, un cochon… Le film, dans son récit, explique cette prolifération d’Araignées (une exploration transdimensionnelle ayant mal tourné). Mais au-delà de cette explication interne, ce double phénomène de multiplication et d’interaction est le produit de deux tendances centrales des comic books de super-héros comme de leurs déclinaisons audiovisuelles : les principes contradictoires mais souvent articulés de multiplicité et de continuité.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01996009
Contributor : Rudy Hahusseau <>
Submitted on : Monday, January 28, 2019 - 10:00:34 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 4:04:02 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01996009, version 1

Citation

Jean-Matthieu Méon. Avec « Spider-Man : New Generation », plusieurs araignées pour une seule toile. 2019, http://theconversation.com/avec-spider-man-new-generation-plusieurs-araignees-pour-une-seule-toile-109825. ⟨hal-01996009⟩

Share

Metrics

Record views

30