L’engagement des jeunes en Région Grand-Est : Une dialectique entre Citoyenneté et Employabilité - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

L’engagement des jeunes en Région Grand-Est : Une dialectique entre Citoyenneté et Employabilité

Abstract

This brief addresses the themes of citizenship and employability during the voluntary or youth volunteer commitment. Intern in the Region Grand-Est, our initial mission was to enhance the skills acquired in a non-formal setting, in order to improve their employability. Our thinking is extended to citizens aspects of commitment. To do this, the theories of the gift and the notions of human capital have been used. Semi-directed interviews with young people with commitment, have identified the similarities and differences in our sample, compared to youth in general. Citizen commitment, vector of employability, commitment, however, has limitations. If he gives young people a better self confidence and social recognition, the citizen dimension of the commitment brakes remain. Moreover, the guardian has a key role to help committed young, allow it to raise its skills, strengthen confidence and social recognition, helping him build his post-engagement project. The committed young people seek to reconcile their values and their professional activity, by uncertain direction to the entrepreneurial, associative world, or even the social and solidarity economy. The challenge for the State, associations and businesses, is to multiply the spaces and conditions for expression of citizen values conveyed by the youth. This study raises a few tracks for the training of guardians within the Region Grand-Est.
Ce mémoire aborde les thématiques de la citoyenneté et de l’employabilité au cours de l’engagement volontaire ou bénévole des jeunes. Stagiaire au sein de la Région Grand Est, notre mission initiale visait à valoriser les compétences des jeunes acquises dans un cadre non formel, afin d’améliorer leur employabilité. Notre réflexion s’est élargie aux aspects citoyens de l’engagement. Pour cela, les théories du don et les notions de capital humain ont été employées. Des entretiens semi-dirigés, menés auprès de jeunes en situation d’engagement, ont permis de dégager les similitudes et les différences de notre échantillon, par rapport à la jeunesse en général. L’engagement citoyen, vecteur d’employabilité, présente toutefois des limites. S’il confère une meilleure confiance en soi et reconnaissance sociale aux jeunes, des freins à la dimension citoyenne de l’engagement demeurent. Par ailleurs, le tuteur détient un rôle clef, pour aider le jeune engagé, lui permettre de conscientiser ses compétences, renforcer sa confiance et sa reconnaissance sociale, l’aider à construire son projet postengagement. Les jeunes engagés cherchent à concilier leurs valeurs et leur activité professionnelle, par une orientation incertaine vers le monde entrepreneurial, associatif, voire l’économie sociale et solidaire. L’enjeu pour l’Etat, les associations et les entreprises, est de multiplier les espaces et conditions d’expression des valeurs citoyennes véhiculées par la jeunesse. Cette étude pose quelques pistes pour la formation des tuteurs au sein de la Région Grand Est
Fichier principal
Vignette du fichier
BUS_M_2018_PARISOT_FATIMA.pdf (2.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02193571 , version 1 (24-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02193571 , version 1

Cite

Fatima Parisot. L’engagement des jeunes en Région Grand-Est : Une dialectique entre Citoyenneté et Employabilité. Sociologie. 2018. ⟨hal-02193571⟩
311 View
305 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More