Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

« Oskar Schlemmer et Paul Klee : arts de la scène et arts visuels – un espace intermédial à la Hoffmann ? »

Résumé : Deux artistes du Bauhaus, Paul Klee et Oskar Schlemmer, se sont inspirés et, sous certains aspects, distanciés d'E.T.A. Hoffmann dans leur manière d'appréhender l'art et le rêve romantique d'universalité. Au sein de leur monde imaginaire et utopique, ils ont, tout comme Hoffmann, interrogé le temps et l'espace ainsi que la manière dont l'homme en tant que créateur/acteur et/ou récepteur (lecteur, spectateur) a dû penser sa place au sein d'une société en constante évolution. Aussi bien chez Hoffmann que chez Schlemmer ou Klee, les arts interagissent et se (dé)construisent sans cesse. Ils oscillent au sein d'un cadre déterminé tout en essayant sans cesse d'en dépasser les limites. Paul Klee and Oskar Schlemmer, two artists from the Bauhaus movement, were inspired by E.T.A. Hoffmann in their way of understanding Art and the Romantic ideal of universality-distancing themselves from certain/various aspects nonetheless. In their imaginative and utopian world, they reflected on time and space, and on the way the creator/actor and/or the recipient (reader, spectator) has had to think his place in a constantly evolving society. Hoffmann, Schlemmer and Klee have all used aesthetic interaction and (de)construction, evolving/working within an established frame and constantly striving to break its boundaries. « N'importe quel produit artistique doit surgir du chaos ! Que ce soit désormais un livre, un opéra ou une peinture », écrit E.T.A. Hoffmann le 28 février 1804 1 dans une lettre à son ami Hippel. Malgré ses nombreux récits sur la musique, l'écrivain allemand (1776-1822) n'est ni philosophe, ni théoricien, ni musicologue. Artiste quelque peu dilettante en mal de reconnaissance esthétique, il représente l'art comme élan vital, comme énergie follement-au sens médical du terme-créatrice qui endosse un rôle diégétique ambigu et complexe. Durant toutes ses années de créativi-té, en cohérence avec le romantisme d'Iéna tendant à une forme d'universalité esthétique, il n'établit pas de hiérarchie artistique. Il reven-dique même, dans ses lettres comme dans son journal, sa préférence pour l'alliance et les correspondances des genres et des arts, ce qui fait de ses 1
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02860010
Contributor : Ingrid Lacheny <>
Submitted on : Friday, October 2, 2020 - 5:04:33 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 3:41:21 AM
Long-term archiving on: : Monday, January 4, 2021 - 8:36:52 AM

File

Viallet Patricia_6616-0_14.01....
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02860010, version 1

Collections

Citation

Ingrid Lacheny. « Oskar Schlemmer et Paul Klee : arts de la scène et arts visuels – un espace intermédial à la Hoffmann ? ». Patricia Viallet (éd.). Formes et (en)jeux de l’intermédialité dans l’espace européen d’hier à aujourd’hui, Königshausen & Neumann, pp.245-259, 2020. ⟨hal-02860010⟩

Share

Metrics

Record views

59

Files downloads

35