Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La psychothérapie à l’université : ouvertures et perspectives. Entretien avec le Professeur Cyril Tarquinio

Résumé : Résumé Objectifs : La question de la formation aux pratiques psychothérapeutiques des praticiens psychologues et psychiatres apparaît globalement éludée par les facultés. Dans le cadre de la rentrée universitaire, le Professeur Cyril Tarquinio a lancé un appel aux enseignants-chercheurs afin de proposer des solutions pratiques pour développer l’enseignement des psychothérapies. Méthodes : L’article proposé est un entretien réalisé avec le Professeur Cyril Tarquinio en Septembre 2019 au Centre Pierre Janet, service autonome appartenant à l’Université de Lorraine (faculté de psychologie - site de Metz). Résultats : Dans la plupart des pays d’Europe, soit une différence est faite entre la formation des psychologues cliniciens et celle des psychothérapeutes, soit il est exigé de compléter sa formation académique de Master de psychologie par une formation complémentaire de plusieurs années (300 à 400 heures). Aujourd’hui en France, avec le titre de psychologue clinicien, les étudiants en psychologie deviennent de fait des psychothérapeutes, tout comme les anciens internes de psychiatrie. En réalité, alors que le temps dévoué à l’enseignement des psychothérapies est très restreint à l'université, des générations de praticiens n’ont entendu parler que d’une seule approche (psychanalytique ou cognitivo-comportementale en général). Discussion : L’hypnose, l’Intégration du Cycle de la Vie, l’Eye Movement Desensitization and Reprocessing, les thérapies psychodynamiques, les approches psychocorporelles, etc., méritent qu’on s’y intéresse. Existe une littérature des plus convaincantes qui atteste de leur pertinence pour ne pas dire de leur efficacité/efficience. Mais ces modèles doivent être envisagés comme des hypothèses en dialogue permanent avec le terrain qui, sans cesse, transforme notre compréhension des idées et conduites de nos patients, ainsi que notre capacité à les prendre en charge. Si ces modèles sont in fine si nombreux, c’est sans doute parce qu’aucun d’entre eux n’est totalement satisfaisant en soi, et/ou qu’il y a une part de vérité en chacun d’eux. Le plus étonnant est qu’ils sont parfois décrits comme opposés les uns aux autres. Conclusion : Au-delà de résistances identiques depuis près d’un demi-siècle, il conviendrait aujourd’hui d’impulser une évolution de la profession de psychothérapeute en développant la formation aux pratiques psychothérapeutiques. Unique en France, service autonome de l’Université de Lorraine fonctionnant sur fonds propres, le Centre Pierre Janet apparaît comme un laboratoire précurseur d’un nouveau modèle de structure universitaire associant de manière cohérente la pratique clinique, l’enseignement aux psychothérapies et la recherche clinique. Alors que la création d’un doctorat spécifique d’exercice apparaît une solution intéressante, devront également être abordées en détail les questions fondamentales de la supervision et de la formation continue.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02943454
Contributor : Cyril Tarquinio <>
Submitted on : Saturday, September 19, 2020 - 4:32:51 PM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 10:47:51 AM

Identifiers

Collections

Citation

Cyril Tarquinio, Yann Auxéméry. La psychothérapie à l’université : ouvertures et perspectives. Entretien avec le Professeur Cyril Tarquinio. L'Évolution Psychiatrique, Elsevier, 2020, 85 (1), pp.81-89. ⟨10.1016/j.evopsy.2019.12.001⟩. ⟨hal-02943454⟩

Share

Metrics

Record views

27