Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les étangs-réservoirs de la Ligne Maginot Aquatique : un socio- écosystème durable ?

Résumé : En Moselle, en face du Land de la Sarre, la Ligne Maginot Aquatique imaginée dans les années 20 et construite dans les années 30 à l’initiative d’André Maginot, comprends six étangs-réservoirs pour un volume de 6,4 millions de m3, gérés en syndicat par quatre communes (Hoste, Puttelange-aux-Lacs, Holving et Rémering-lès-Puttelange) depuis la rétrocession de l’Armée, le 30 octobre 1974. Leur destination originale était de créer une inondation défensive allant de 75 m à 200 m de large (soit 2,9 millions de m3) dans la vallée du Mutterbach, cours d’eau d’une quinzaine de km² drainant un bassin de 89 km². Pour cela, des seuils et barrages ont été dressés au niveau des cours d’eau. Ils servirent de 1939 à juin 1940 face à l’avancée allemande, puis en novembre 1944, dans l’autre sens. Aménagement des bords d’étangs plus ou moins licites dans les années 70, événements climatiques extrêmes (tempête de 1999, sécheresses estivales, inondations), sont autant de faits marquants pour ce bassin et son socio-écosystème. La restauration des digues (de 6 à 11 m de haut) pour protéger les populations face aux risques d’inondation, celle des cours d’eau par le retrait des seuils, la renaturation des étangs pour satisfaire à la Directive Cadre sur l’Eau, l’implantation de campings et pontons de pêche, la mise en œuvre de GEMAPI sont autant d’intervention de l’Homme sur ce milieu aquatique créé artificiellement. Comment alors apprécier les interactions Homme-Nature dans ce socio-écosystème original ? Quels en sont les principaux services écosystémiques ? Quel durabilité, dans le contexte de changement climatique et d’érosion de la biodiversité, pour ce milieu aquatique original ? Afin de répondre à ces questions, nous proposons d’analyser les rapports Homme/Nature dans ce socio-écosystème en mobilisant le schéma conceptuel des Zones Ateliers et une frise chrono-systémique interdisciplinaire pour visualiser les événements passés au regard de divers indicateurs (population, météorologie, qualité de l’eau, biodiversité, pratiques culturales, services écosystémiques...). Cette étude repose sur un travail de bibliographie, de cartographie et d’analyse de séries temporelles (données publiques) pour mettre en évidence les grandes tendances de services apportés mais aussi de gouvernance et gestion, les points de rupture, et l’effet des changements de pratique sur ces écosystèmes stagnustres. En relation avec les autorités locales, elle contribuera à éclairer les réflexions autour de la durabilité de ce socio-écosystème en matière de gestion de l’eau territoriale (drainage, irrigation), de tourisme (pêche, camping), mais aussi de respect des milieux (biodiversité, maintien et valorisation des habitats, inventaire des espèces, mesures de conservations, etc…).
Complete list of metadatas

Cited literature [139 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02966139
Contributor : Cédric Viviani <>
Submitted on : Tuesday, October 13, 2020 - 6:56:17 PM
Last modification on : Monday, October 19, 2020 - 2:42:35 PM

File

Rapport_M2_Viviani_CD.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02966139, version 1

Citation

Cédric Viviani. Les étangs-réservoirs de la Ligne Maginot Aquatique : un socio- écosystème durable ?. Géographie. 2020. ⟨hal-02966139⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

10