Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La révolution idéaliste

Abstract : Dans la Théorie transcendantale des éléments, Kant opère une véritable « révolution dans la manière de penser ». Le pouvoir de connaître l’humain, jusque-là inféodé au despotisme de la chose en soi, devient l’auteur de l’expérience. Mais comment assumer les conséquences subjectivistes de cette révolution épistémologique ? Pour ce faire, Kant entretient une équivoque dans l’expression « exister hors de moi », ce qui lui permet à la fois de défendre l’idéalisme transcendantal et de dénoncer ce qu’il appelle « le scandale de l’idéalisme ».
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02976712
Contributor : Raphaël Derobe <>
Submitted on : Friday, October 23, 2020 - 3:24:30 PM
Last modification on : Saturday, October 24, 2020 - 3:34:19 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02976712, version 1

Citation

Paul Clavier. La révolution idéaliste. La Pensée, Fondation Gabriel Péri, 2016, Kant en ses révolutions, 386, pp.152. ⟨hal-02976712⟩

Share

Metrics

Record views

8