Skip to Main content Skip to Navigation
Book section

Remarques sur les origines éoliennes du dialecte béotien

Abstract : Sommaire. Les affirmations antiques et modernes qui font du béotien un dialecte éolien reposent toutes sur une simplification extrême des faits linguistiques. Or l'examen approfondi du dossier béotien montre que la situation générale de la Béotie antique (géographie, archéologie, légendes) était très complexe, et qu'elle se reflète dans la situation linguistique telle que les documents disponibles actuellement la laissent entrevoir. La Béotie classique et son dialecte apparaissent ainsi comme les produits d'une évolution qui s'est faite essentiellement sur place, à partir d'éléments d'origine très diverse, dans lesquels les "éolismes" occupent une part minime. Le système numéral et le calendrier béotiens, qui sont à la rencontre des faits de langue et de civilisation, illustrent parfaitement cette conclusion. 0. L'émiettement dialectal est, on le sait, une des principales caractéristiques linguistiques du monde grec antique, et la plupart des grammairiens anciens et modernes se sont intéressés à la question. Pour expliquer cette situation, ils ont utilisé habituellement des schémas de “filiation”, en recourant soit à des personnages mythiques (e.g. pour les Anciens, Boiotos fils de Poseidon et d'Arnè, Doros fils d'Hellen et frère d'Aiolos…), soit aux principes de l'arbre généalogique (cf. la Stammbaumtheorie des Modernes). En fait les uns et les autres ne par¬viennent pas à l'unanimité, excepté pour l'attique et l'ionien ; quand il s'agit d'expliquer l'origine des autres dialectes, les variations deviennent nombreuses et assez divergentes, même si majoritairement certains schémas l'emportent.Le dialecte béotien est un de ceux qui présentent le plus de difficultés de classement, car, même si on le range d'ordinaire dans le groupe dit “éolien”, on est obligé de reconnaître qu'il présente de nombreuses divergences par rapport aux autres dialectes “éoliens”. Meillet (Aperçu p. 94) résume parfaitement cette situation avec cette formule : “en somme, malgré quelques innovations communes remarquables, les trois dialectes éoliens sont assez divergents”, où l'on notera toute la finesse, voire la subtilité, de l'adverbe assez, dont le sens en français moderne va de “beaucoup” (fr. littéraire) à “pas trop” (fr. courant). C'est cette situation que je voudrais réexaminer ici, en incorporant à la réflexion tous les éléments dont nous disposons actuellement sur la Béotie antique et ses habitants : dialecte bien évidemment, mais aussi légendes, archéologie, histoire, civilisation. En effet le dialecte béotien a fonctionné comme une langue vivante, bien que la forme que nous lui connaissons surtout actuelle¬ment soit celle d'un dialecte “politique”, c'est-à-dire la langue de la Confédération béotienne ; il a donc été soumis aux mêmes contraintes internes et externes que toute langue : évolutions—emprunts—contacts (plus ou moins étroits avec d'autres dialectes), support de “valeurs” humaines (religion, modes de vie, de pensée… ). Car une langue est une institution sociale qui obéit, certes, à ses propres règles de fonctionnement, mais est aussi étroitement liée au milieu dans lequel vit la communauté qui la parle. …/… (56 pages) Plan suivi 1. L'appréciation du dialecte de l'Antiquité à nos jours 1.1. Les Anciens 1.2. Les Modernes 1.2. Les Modernes 1.3. Une même tendance à la simplification des faits 2. Tableau de la Béotie antique 2.1. La géographie 2.2. Les légendes de peuplement 2.3. L'archéologie 2.4. Une situation très complexe 3. La documentation disponible pour le dialecte béotien 3.1. Typologie des textes 3.2. L'ouvrage classique de C.D. Buck 4. Perspectives 4.1. Esquisse d'un "squelette" dialectal 4.2. Mise en perspective du dialecte 5. Conclusion Annexes : système numéral béotien, calendrier béotien
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02995285
Contributor : Guy Vottéro <>
Submitted on : Monday, November 9, 2020 - 9:54:37 AM
Last modification on : Tuesday, November 10, 2020 - 3:28:33 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02995285, version 1

Collections

Citation

Guy Vottéro. Remarques sur les origines éoliennes du dialecte béotien. Cl. Brixhe - G. Vottéro. Peuplements et genèses dialectales dans le monde grec ancien, ADRA, p. 99-154, 2006. ⟨hal-02995285⟩

Share

Metrics

Record views

4