Stéréotype - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Section Year : 2003

Stéréotype

(1, 2)
1
2

Abstract

Initialement utilisé dans le travail typographique pour désigner un moulage de plomb destiné à la réalisation d'un cliché, le terme « stéréotype » est appliqué, en 1922, dans les sciences humaines, par Walter Lippmann qui voulait métaphoriquement décrire des opinions toutes faites et des images vites élaborées. Il désigne communément une réaction première, souvent primaire, un « cliché », médiatisé par le langage, parfois influencé de façon « subliminale » ou associative, pouvant ainsi être activé de manière automatique par un sujet X, par rapport à toutes sortes d'individus, groupes ou objets, sur la base de leur apparence, de leur idiosyncrasie, de la signalisation de leur appartenance sociale, culturelle ou de tout autre type de caractéristique visible ou cachée. Les stéréotypes, en tant que constituants des représentations sociales, sont, plus précisément, des « raccourcis cognitifs », des « schèmes perceptifs » ou des théories implicites de la personnalité, relativement rigides, que partagent les individus appartenant
Fichier principal
Vignette du fichier
Stéréotype Seca JM 2003.pdf (35.68 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03011121 , version 1 (27-11-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03011121 , version 1

Cite

Jean-Marie Seca. Stéréotype. Guy Jucquois et Gilles Ferréol (éd.). Dictionnaire de l’altérité et des relations interculturelles, Paris, Armand Colin, pp. 330-332, 2003. ⟨hal-03011121⟩
82 View
100 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More