Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications (Book Review)

Recension du livre de : Alexandre Dorna, 2004, De l’âme et de la cité. Crise, populisme, charisme et machiavélisme, Paris, L’Harmattan

Résumé : Il y a des livres qui favorisent fortement le goût pour les sciences sociales. Il y en a d'autres qui se présentent comme des mécaniques impeccables technologiquement parlant, encadrées de commentaires minimalistes sur des objets normativement inscrits dans une tendance ou à l'intérieur de séries institutionnellement identifiées. Les premiers écrits font réfléchir après qu'on les a fermés. Le second type engendre l'éloge sans inciter à une récurrente méditation. Le présent apport d'Alexandre Dorna ressort d'abord de la première catégorie tout en ne s'écartant pas de la seconde par sa volonté de maintenir les liens avec les grandes orientations de la psychologie. On le lit donc avec intérêt, fasciné par son cheminement, par ses options et thématiques théoriques et empiriques. Un plan en huit chapitres denses, documentés, sert un tel dessein. Le premier, La psychologie politique, un paradigme retrouvé, incite à analyser le statut de cette discipline au sein même des sciences sociales, en tant que « mosaïque dont la cohérence se découvre dans la mise en oeuvre d'une approche transversale et la prise en compte du processus historique et culturel » (p. 26). Dorna défend une réhabilitation de cette matière. La psychologie politique a comme horizon inévitable et nécessaire une intégration pluridisciplinaire et une approche de terrains qu'on pourrait désigner comme « factoriellement complexes », par leur dimension impliquée et systémique. Ces domaines d'étude anthropologique légitiment encore mieux son insertion dans vie scientifique et sociale. On indiquera l'existence de divers champs de travail : les mécanismes de crise, la mémoire sociale, le discours politique, le débat sur l'actualité de la république, l'influence du machiavélisme, le leadership, le charisme, le populisme, la question sécuritaire et urbaine, la représentation de la démocratie, de la solidarité, la prédominance de l'économie politique ou les rapports entre religion, guerre et idéologie. Pour Dorna, il s'agit de prendre part à « la construction d'un projet heuristique dans le domaine des sciences humaines et sociales, dont le noyau est la question psychopolitique, et également dans l'examen des problèmes in situ qui touchent la contingence de la société contemporaine […] » (p. 59-60). Un de ses arguments réguliers est la déploration d'une sorte de prolifération paralysante des micro-théories en sciences sociales. En plus de scléroser les groupements scientifiques, elles diminueraient l'impact de certaines études, pourtant basées sur une démarche expérimentale, et réduiraient la saisie intellectuelle de « l'évolution vertigineuse du monde ». Dans la section qui suit, on se penche sur le psycho-diagnostic de la crise de la démocratie représentative. Cette activité se fait à contre-courant d'une lecture des sondages d'opinion dont les résultats sont trop fondés sur des logiques d'urgence et de gouvernement immédiat des foules. On va alors privilégier des
Document type :
Other publications (2)
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03017552
Contributor : Jean-Marie Seca <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2020 - 8:16:08 PM
Last modification on : Friday, May 7, 2021 - 10:31:41 AM
Long-term archiving on: : Friday, February 26, 2021 - 8:24:08 PM

File

CRDorna2004livre.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03017552, version 1

Citation

Jean-Marie Seca. Recension du livre de : Alexandre Dorna, 2004, De l’âme et de la cité. Crise, populisme, charisme et machiavélisme, Paris, L’Harmattan. 2004, In: Bulletin de psychologie, vol. 57(6) (novembre-décembre), n° 474, pp. 651-652. ⟨hal-03017552⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

22