Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Essai de mesure de la posture entrepreneuriale de l'élu local

Résumé : Forts d’une solide expérience en matière de recherche de type qualitative en entrepreneuriat politique local fondée sur l’observation et l’accompagnement des élus, notre objectif est à present de réfléchir, en guise de problématique, à la manière de mesurer la robustesse de la posture entrepreneuriale des élus locaux. Pour répondre à cette problématique nous émettons l’hypothèse centrale selon laquelle la posture entrepreneuriale de l’élu local prend la forme d’une orientation entrepreneuriale [OE] telle qu’elle a été étudiée dans le secteur à but non lucratif (Morris, Webb, & Franklin, 2011; Pearce, Fritz, & David, 2010) enrichie d’un dessein social (Nobile & Husson, 2017). Rappelons à cet endroit que ces travaux s’appuient eux-même sur le concept d’orientation entrepreneuriale mis en évidence par Miller (1983) et qu’il définit comme un concept multidimensionnel formé par l’innovation, la proactivité et la prise de risque. Nous subdivisons cette hypothèse centrale en quatre sous hypothèses : SH1 : La posture entrepreneuriale de l’élu local est d’autant plus affirmée que l’élu dispose d’un locus de contrôle interne. Convaincu de son aptitude à maîtriser l’environnement il sera plus enclin à prendre des risques. SH2 : L’aptitude a construire et a expliciter une vision stratégique pour son mandat influence favorablement la posture entrepreneuriale de l’élu local SH3 plus l’environnement est mouvant et hostile plus l’élu se comporte en entrepreneur. L’hostilité et le dynamisme de l’environnement le pousse à innover SH4 l’existence d’objectifs sociaux ambitieux pousse l’élu local à se comporter en entrepreneur afin de rechercher des profits sociaux Au regard des résultats obtenus sur notre échantillon nous observons que deux des dimensions de l’orientation ne sont pas présentes La prise de risque n’est pas un élément constitutif de la posture entrepreneuriale des maires, Idem pour la proactivité. La posture entrepreneuriale des répondants se fonde sur la réactivité et l’anticipation. L’innovation apparaît comme un élément central de la posture entrepreneuriale : dans la manière de remplir la mission principale (Morris et alii, 2011),pPour générer de nouvelles sources de revenus (Morris et alii, 2011). Néanmoins aucune priorité n’est accordée à la recherche de sources innovantes de financement; Le dessein social est affirmé au travers du dévouement à la ville et à ses habitants (Nobile & Husson, 2017), l’amélioration des conditions de vie et du bien être (Nobile & Husson, 2017) et la priorité donnéee à une démarche intergénérationnelle et durable (Nobile & Husson, 2017)
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03027444
Contributor : Didier Nobile <>
Submitted on : Friday, November 27, 2020 - 10:33:11 AM
Last modification on : Monday, March 29, 2021 - 11:30:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03027444, version 1

Collections

Citation

Didier Nobile, Christine Stachowiak. Essai de mesure de la posture entrepreneuriale de l'élu local. 9ème AIRMAP, l'entrepreuneuriat, quel défis pour le Management Public?, Oct 2020, Montpellier, France. ⟨hal-03027444⟩

Share

Metrics

Record views

30