Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La berceuse, une oralité perdue ?

Résumé : Les berceuses qui appartiennent au folklore oral enfantin sont transmises en partie de bouche à oreille et surtout sous une forme écrite depuis la fin du xixe siècle. Alors que défait l’écrit dans la berceuse ? Qu’advient-il de la vitalité de l’oralité de la berceuse quand elle s’arraisonne à l’ordre de la littératie ? Tout d’abord l’article s’intéressera à ce qui tombe dans la « trappe de la scription », comme dit R. Barthes, quand la berceuse orale est transcrite pour figurer dans des recueils, dans des livres. Ensuite le questionnement montrera que la berceuse prise dans l’ordonnancement de la page et passée au tamis de l’imprimerie subit l’effacement de sa dimension rituelle. Enfin la littérature de jeunesse qui fait une place aux berceuses sous forme de livres-CD ou d’albums sera interrogée : soumise à un processus d’esthétisation, la berceuse devient un bel objet à lire, à regarder et … éventuellement à chanter.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03169989
Contributor : Marie-Christine Vinson <>
Submitted on : Monday, March 15, 2021 - 6:52:13 PM
Last modification on : Wednesday, March 17, 2021 - 3:28:52 AM

File

pratiques-7458.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Marie-Christine Vinson. La berceuse, une oralité perdue ?. Pratiques : linguistique, littérature, didactique, Centre de recherche sur les médiations (Crem) - Université de Lorraine 2019, ⟨10.4000/pratiques.7458⟩. ⟨hal-03169989⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

17