Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Jacopone da Todi, corps et âme

Résumé : Tout à la fois méprisé, humilié et glorifié, le corps est au Moyen Âge le lieu d’un paradoxe – prison et poison de l’âme, il est aussi le tabernacle du Saint-Esprit – et le centre d’une tension entre le bas et le Haut, le péché originel et l’Incarnation, l’extérieur et l’intérieur, le refoulement et l’exaltation, l’humiliation et la vénération. Nourri de cette ambivalence chrétienne entre corps de misère et corps de gloire, et enrichi par l’expérience singulière de François d’Assise et de son « frère corps », le laudario jacoponien est ainsi animé de cette tension entre le corps avili et corrompu qui porte irrémédiablement la trace du péché originel et dénature l’âme qui tente de lutter et résister, et la célébration admirative du mystère de l’Incarnation, allant jusqu’à l’exaltation du corps stigmatisé de François comme lieu et signe d’une nouvelle Incarnation.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03183762
Contributor : Estelle Zunino Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, March 28, 2021 - 9:28:23 PM
Last modification on : Thursday, January 6, 2022 - 4:46:55 PM

Identifiers

Collections

Citation

Estelle Zunino. Jacopone da Todi, corps et âme. Arzanà. Cahiers de littérature médiévale italienne, 2016, Langages du corps, 18, ⟨10.4000/arzana.935⟩. ⟨hal-03183762⟩

Share

Metrics

Record views

23