Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Du mode d’existence cinématographique de la classe ouvrière

Résumé : La constitution du cinéma en un nouvel objet de l'histoire enferme un grand risque : celui d'une expertise intellectuelle qui contribue à la disqualification du regard que portent les classes populaires, et particulièrement la classe ouvrière, sur le cinéma. L'habitude professionnelle conduit à n'envisager cet objet que comme une occasion de travail intellectuel, oubliant qu'il est d'abord un instrument du loisir pour la grande masse de la population. Au motif de la distraction qu'a été, et que reste, le spectacle cinématographique, pour la classe ouvrière, son rôle dans la formation et l'élaboration de l'art cinématographique est neutralisé au profit de la seule valorisation du travail des artistes. Ce qui constitue, incontestablement, un monument de la culture ouvrière est réduit au rang d'objet personnel d'artistes qui ont su résister à la barbarie du marché et à la facilité du divertissement.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03198824
Contributor : Jean-Marc Leveratto Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 15, 2021 - 10:44:32 AM
Last modification on : Thursday, July 22, 2021 - 11:42:42 AM
Long-term archiving on: : Friday, July 16, 2021 - 6:22:19 PM

Files

Du mode d’existence cinéma...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03198824, version 1

Collections

Citation

Jean-Marc Leveratto. Du mode d’existence cinématographique de la classe ouvrière. Poli - Politique de l'Image, Poli éditions, 2018, pp.64-73. ⟨hal-03198824⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

15