Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Être soldat et protestant après l’édit de Fontainebleau en France, une double marginalité (1685-1787)

Résumé : Il s’agit d’étudier la place du soldat de manière générale et du soldat protestant en particulier dans la société d’Ancien Régime, en France entre la révocation de l’édit de Fontainebleau (1685) qui met fin au régime de l’édit de Nantes et donc interdit l’exercice du culte réformé en France, et l’édit de Versailles (dit de Tolérance) de 1787 qui accorde aux protestants un état civil et leur assure le droit d’exister dans le royaume sans y être troublés sous le prétexte de religion. Les protestants sont donc progressivement mis à la marge de la société, puis complètement à partir de 1685. De son côté, l’homme de guerre, autrement dit le soldat, a toujours été perçu comme un marginal dans la société d’Ancien Régime. Soldats et protestants sont donc des marginaux sur la période étudiée, or, dans les armées du roi de France il y a également des soldats protestants qui se battent pour le roi Très-Chrétien, défenseur de l’Église catholique. Il s’agit donc d’étudier leur place au sein de la société de cette époque et la manière dont ils sont à la marge, mais également la manière dont ils peuvent s’intégrer au sein de la société dans certains contextes particuliers.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03288716
Contributor : Gaëtan Dechoux <>
Submitted on : Friday, July 16, 2021 - 2:12:52 PM
Last modification on : Saturday, July 17, 2021 - 3:40:25 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03288716, version 1

Collections

Citation

Gaëtan Dechoux. Être soldat et protestant après l’édit de Fontainebleau en France, une double marginalité (1685-1787). Exister en marge de censures politiques et culturelles, Ici Doc' Lorraine, Nov 2020, Nancy, France. ⟨hal-03288716⟩

Share

Metrics

Record views

9