Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Administration peropératoire de rémifentanil guidée par l'étude du réflexe de dilatation pupillaire versus pratique standard en chirurgie coelioscopique : étude prospective, randomisée, contrôlée

Résumé : INTRODUCTION L'évaluation de la balance nociception / anti-nociception a toujours été un challenge en anesthésie. Les surdosages et /ou sous dosages en opioïdes peropératoires sont responsables de nombreuses complications. Un monitorage fiable et reproductible de l'analgésie peropératoire permettrait une meilleure prise en charge. La pupillométrie par son indépendance aux variations hémodynamiques semble être un moyen de monitorage adapté. Le but de cette étude prospective, randomisée, multicentrique était d'évaluer la consommation peropératoire de rémifentanil chez les patients bénéficiant d'une chirurgie gynécologique oudigestive sous coelioscopie, l'analgésie étant guidée ou non par pupillométrie. MATERIELS ET METHODE Après avoir obtenu l'autorisation du comité d'éthique, et le consentement écrit des patients, 100 patients ont été randomisés et assignés dans l'étude, soit dans le groupe pupillométrie, soit dans le groupe standard. Dans chaque groupe, l'anesthésie était réalisée en intra-veineuse exclusivement avec objectif de concentration par popofol et remifentanil. L'administration de propofol était réalisée en fonction de l'entropie (BIS ou PSI) dans les 2 groupes. Dans le groupe pupillométrie, le rémifentanil était administré en fonction des variations du diamètre pupillaire, tandis que dans le groupe standard, il était administré selon les variations hémodynamiques. RESULTATS Les données de 95 patients ont été analysées. La consommation de remifentanil était moins importante dans le groupe pupillométrie, comparée au groupe standard avec 0,10 ± 0,03 vs. 0,14 ± 0,03 μg.kg-1.min-1, p < 0,0001. La consommation de propofol était similaire dans chaque groupe. l n'y avait pas de différence significative de consommation en morphine postopératoire entre les groupes, avec 4,1 vs 4,5 mg, p = 0,52. CONCLUSIONS La pupillométrie permet une diminution de la consommation en remifentanil peropératoire. Cependant, aucune différence significative de consommation en morphine postopératoire n'a été mise en évidence.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297405
Contributor : Thèses d'Exercice Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:49:56 PM
Last modification on : Thursday, November 18, 2021 - 3:45:46 AM

File

BUMED_T_2018_JAY_GUILLAUME.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297405, version 1

Citation

Guillaume Jay. Administration peropératoire de rémifentanil guidée par l'étude du réflexe de dilatation pupillaire versus pratique standard en chirurgie coelioscopique : étude prospective, randomisée, contrôlée. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297405⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

4