Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Introduction de la micro-sieste nocturne en milieu industriel : analyse qualitative de la démarche et des perceptions. Enjeux pour la prévention

Résumé : INTRODUCTION. La micro-sieste nocturne est une mesure recommandée pour réduire les effets du travail posté sur la vigilance. Elle est pourtant encore peu documentée en conditions réelles de travail. Cette étude voulait rendre compte des freins et des leviers ayant conduit à sa mise en oeuvre dans un cas d'entreprise l'ayant officiellement introduite, ainsi que des enjeux sous-tendant son utilisation par les travailleurs à des fins d'application pratique et de précisions des recommandations existantes. METHODES. Cette étude exploratoire a suivi une approche qualitative inductive et a intégré les influences de l'ergonomie (analyse systémique de l'activité) et des sciences humaines et sociales. La méthodologie est de type processuelle concernant la mise en oeuvre et de type théorisation ancrée concernant l'appropriation individuelle. Elle s'est appuyée sur 4 nuits d'observation de l'activité, puis des entretiens semi-dirigés menés auprès de 56 participants. RESULTATS. Le processus de mise en oeuvre se composait de trois séquences : maturation, proposition et mise en pratique/évaluation. La troisième séquence a rencontré des obstacles techniques et humains. Cinq types de pratiques récupératrices dans des contextes différents ont été identifiés. Les stratégies individuelles intégraient toutes des enjeux liés aux difficultés d'endormissement, à la profondeur du sommeil mais également aux difficultés d'éveil, voire à l'anticipation de l'épisode de sommeil ultérieur. La micro-sieste apparaît comme un processus complexe dont la gestion n'est pas évidente. Un modèle du déroulement du processus de micro-sieste est proposé. Il comprend 4 séquences : sas de décompression, sommeil, inertie de sommeil, effet de récupération. Plusieurs prérequis sont nécessaires pour que la récupération puisse avoir lieu. Plus largement, la micro-sieste articulait deux grandes stratégiespouvant s'opposer : gestion de la vigilance et gestion de la récupération. DISCUSSION. L'autorisation de la micro-sieste au travail ne suffit pas à sa mise en oeuvre. Pratique de prévention atypique et complexe, son appropriation relève d'enjeux culturels, matériels, organisationnels et individuels. Le placement nocturne et les troubles du cycle veille/sommeil des travailleurs postés en font une pratique spécifique, particulièrement du point de vue de l'inertie de sommeil. Des propositions ont été formulées et restent à confronter aux pratiques d'autres entreprises et d'autres rythmes de travail. La nculture de performance limite la reconnaissance de la fatigue, phénomène pourtant physiologique. Enfin, une prévention axée contre l'intensification du travail doit toujours être réévaluée afind'équilibrer le besoin et les possibilités de récupération.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297431
Contributor : Thèses d'Exercice Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:50:36 PM
Last modification on : Saturday, November 20, 2021 - 3:40:03 AM

File

BUMED_T_2018_GARNIER_FALANGA_V...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297431, version 1

Citation

Valentine Falanga. Introduction de la micro-sieste nocturne en milieu industriel : analyse qualitative de la démarche et des perceptions. Enjeux pour la prévention. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297431⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

3