Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Facteurs favorisant et freins à la vaccination antigrippale saisonnière ressentis par les infirmier(e)s diplômé(e)s d'état exerçant aux Hôpitaux Privés de Metz au cours de l'hiver 2017-2018

Résumé : INTRODUCTION: La vaccination contre la grippe saisonnière est souvent peu plébiscitée voire décriée par une partie du personnel médical, entrainant une majoration des risques de mortalité chez les patients les plus fragiles en contact avec les soignants non vaccinés. La compréhension des motivations de ce refus de vaccination en particulier chez les professionnels infirmiers, vecteurs potentiels de cette maladie mortelle, peut être importante pour améliorer cette couverture vaccinale. OBJECTIFS: Identifier les facteurs facilitant et motivant le recours à la vaccination et ceux freinant ou justifiant le refus de se faire vacciner contre la grippe saisonnière chez le personnel infirmier des Hôpitaux Privés de Metz.. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Il s'agit d'une étude épidémiologique transversale à visée descriptive et comparative, monocentrique et réalisée par un auto-questionnaire anonyme papier auprès du personnel infirmier diplômé d'état (IDE) des Hôpitaux Privés de Metz du 15 novembre au 15décembre 2017. RÉSULTATS : Sur une population de 627 IDE, 387 questionnaires ont été recueillis, soit un taux de réponse de 61,72%. Il a été constaté une plus forte motivation à la vaccination antigrippale chez le personnel infirmier masculin et chez les plus de 40 ans, le service d'exercice n'entrant pas en compte. Les motivations ne diffèrent pas quelles que soient les tranches d'âge: éviter la transmission aux proches (69%), aux patients (61%) ou à soi-même (59%). Les principaux freins à la vaccination retrouvés sont le fait pour 25% des répondants de ne pas se sentir concerné par la vaccination et ne pas faire partie des sujets à risque, la crainte des effets secondaires du vaccin et les doutes sur son efficacité étant retrouvés dans les mêmes proportions, 10% exprimant une opposition à la vaccination antigrippale. Au niveau des mesures incitatives;· pour 35,7% des répondants n'ayant pas été vaccinés, il n'y a aucune mesure qui les inciterait à se faire vacciner, mais 29,9% seraient intéressés par une meilleure information sur la tolérance du vaccin, 18% sur l'efficacité du vaccin et 15% sur les risques de non vaccination. CONCLUSION : La couverture vaccinale antigrippale des IDE est fluctuante mais elle reste cependant bien en deçà des recommandations nationales et internationales établies. La fréquence de vaccination varie en fonction de la classe d'âge mais aussi du sexe des répondants. Les motivations se concentrent autour de la protection personnelle et familiale et la volonté de non contamination des patients. Le manque d'information sur le vaccin, et la crainte des effets secondaires sont des freins décisionnels importants. Les IDE ne se voient pas comme des vecteurs potentiels, le risque personnel l'emportant sur le risque collectif. Une sensibilisation plus importante et une amélioration des connaissances sur l'immunité et la vaccination ainsi que l'augmentation des plages de vaccination par la médecine du travail serait bénéfique à l'augmentation de la couverture vaccinale.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297489
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 1:52:08 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:39:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297489, version 1

Citation

Mylène Pierron. Facteurs favorisant et freins à la vaccination antigrippale saisonnière ressentis par les infirmier(e)s diplômé(e)s d'état exerçant aux Hôpitaux Privés de Metz au cours de l'hiver 2017-2018. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨hal-03297489⟩

Share

Metrics

Record views

6