Impact assessment of the pneumococcal urinary antigen on the treatment of community-acquired pneumonias in Emergency departments : retrospective 2 years cohort study in the Emergencydepartment of Epinal - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Impact assessment of the pneumococcal urinary antigen on the treatment of community-acquired pneumonias in Emergency departments : retrospective 2 years cohort study in the Emergencydepartment of Epinal

Évaluation de l'impact des recherches d'antigénuries pneumococciques dans la prise en charge thérapeutique des pneumopathies aigues communautaires aux urgences : cohorte rétrospective sur 2 ans au SAU d'Épinal

(1)
1

Abstract

Objectif : Les pneumopathies aigues communautaires (PAC) représentent une cause de mortalité importante en France, dont le germe le plus rencontré est le Pneumocoque. La recherche d'antigénurie pneumococcique (AgUP) est un examen simple, rapide avec une bonne spécificité, d'utilisation prédominante aux Urgences. Son intérêt principal serait de permettre une antibiothérapie ciblée et une réduction des antibiorésistances. Cependant il s'agit d'un examen coûteux et des études montrent que le choix d'antibiothérapie serait peu influencé par l'identification du Pneumocoque. En l'absence d'études locales centrées sur l'exercice des Urgences sur le sujet, et devant des pratiques coûteuses constatées au SAU d'Epinal, cette étude avait pour objectif principal de montrer que le résultat de la recherche d'AgUP ne modifiait pas l'antibiothérapie probabiliste prescrite chez les patients présentant une PAC, ne justifiant donc pas sa réalisation en routine aux Urgences. Les données recueillies sur les patients atteints de PAC ont permis secondairement d'évaluer le coût total des AgUP et les pratiques observées dans le service en matière de suivi des recommandations d'antibiothérapie et d'orientation des patients inclus. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Il s'agissait d'une étude observationnelle de cohorte rétrospective, monocentrique au SAU d'Epinal. Ontété inclus 1361 patients âgés de plus de 18 ans et ayant eu une recherche d'AgUP au cours de leur passage au SAU entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016. Des données binaires anonymisées ont été recueillies sur l'anamnèse, les antécédents, la clinique, la biologie, l'imagerie, le diagnostic retenu, l'antibiothérapie initiée et l'orientation après le SAU. Un test d'équivalence de proportions a été utilisé pour répondre à l'objectif principal. Pour répondre aux objectifs secondaires, les analyses étaientdescriptives se basant sur les pratiques observées rapportées aux pratiques normalement recommandées pour les PAC. RÉSULTATS : L'étude a mis en évidence que pour les PAC, la proportion d'antibiothérapies initiées dont le spectre couvre le Pneumocoque est significativement équivalente quel que soit le résultat de la recherche d'AgUP (p < 0.0001). 97.4% des antibiothérapies initiées couvraient par ailleurs le Pneumocoque (IC95 96.2 - 98.7%). Devant le caractère monocentrique de l'étude et un nombre insuffisant de données, l'analyse n'a pas permis de montrer d'équivalence pour chacune des antibiothérapies prises séparément. L'estimation du coût des recherches d'AgUP dans le service est de 32664€ sur la période de 2 ans de l'étude. Pour les PAC inclues dans l'étude, les recommandations d'antibiothérapie étaient suivies dans 59.2% des cas (IC95 55,2 - 63,2%), et les recommandations d'orientation étaient suivies dans 88.7% des cas (IC 95 86,2 - 91,2%). Cependant la méthodologie de l'étude ne permet pas de généraliser cette estimation à toutes les PAC. CONCLUSION : Au vu de l'équivalence observée en termes de couverture du Pneumocoque et de la grande variabilité et largeur de spectre des antibiothérapies prescrites, l'intérêt médico-économique de poursuivre les recherches d'AgUP en routine aux Urgences ne semble pas justifiable. Des études de meilleure puissance multicentriques et prospectives sur plusieurs années seraient nécessaires pour une analyse plus détaillée des antibiothérapies prescrites et du suivi des recommandations des PAC, afin d'uniformiser et d'améliorer les pratiques observées.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_CHENNA_MEHDI.pdf (1.57 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03297710 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297710 , version 1

Cite

Mehdi Chenna. Évaluation de l'impact des recherches d'antigénuries pneumococciques dans la prise en charge thérapeutique des pneumopathies aigues communautaires aux urgences : cohorte rétrospective sur 2 ans au SAU d'Épinal. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297710⟩
22 View
14 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More