Donate sperm, access to Assisted Reproductive Technology : food for thought on the potential interest of setting a male age limit - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Donate sperm, access to Assisted Reproductive Technology : food for thought on the potential interest of setting a male age limit

Donner ses spermatozoïdes, accéder à l'Assistance Médicale à la Procréation : éléments de réflexion sur l'intérêt de fixer une limite d'âge masculine

(1)
1

Abstract

L'âge paternel a nettement augmenté de même que le nombre de naissances par Assistance Médicale à la Procréation (AMP) ouvrant de nouveaux questionnements sur les conséquences potentielles de ce recul d'âge et du positionnement de la société vis-à-vis de l'accès aux demandes d'AMP. Cette revue de la littérature basée sur une recherche dans Pubmed, ScienceDirect et Web of Science avait pour objectif de faire le point en 2019, sur les arguments scientifiques permettant ou non d'établir une limite d'âge paternel à l'accès à l'AMP et au don de sperme en étudiant l'influence de l'âge sur 1) la fertilité et sur 2) les risques de transmission de pathologies à la descendance avec 3) un focus sur des pathologies urologiques paternelles altérant la fertilité. Concernant l'atteinte de la fertilité, on retrouvait une association entre l'âge et l'altération du sperme, notamment une diminution du volume et de la mobilité spermatique. Concernant le risque de transmission des pathologies, se dégageait clairement un risque accru pour l'enfant de présenter une achondroplasie ou un syndrome d'Apert, ainsi qu'un autisme et une schizophrénie. En outre, les résultats étaient contradictoires pour le taux de grossesse et le taux d'aneuploïdies. On ne retrouvait pas de lien pour le taux d'avortement spontané. A propos des pathologies urologiques paternelles, les pathologies urologiques infectieuses, prostatiques, la dysfonction érectile et les cancers vésicaux étaient retrouvés plus fréquemment avec l'âge et altéraient significativement la fertilité. Les recommandations actuelles émises par l'ABM et le conseil d'état proposent une limite d'âge paternel à 59 ans en France, opposable, sur des arguments non formels et on propose la cryoconservation de sperme pré-thérapeutique indépendamment de l'âge. Limiter le remboursement par la sécurité sociale au-delà de cet âge serait une possibilité souhaitée par les acteurs de l'AMP. Par ailleurs la limite de 45 ans au don de sperme, bien qu'arbitraire paraît justifiée au nom du principe de précaution.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_GOURINAT_ANNABELLE.pdf (1.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297726 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297726 , version 1

Cite

Annabelle Gourinat. Donner ses spermatozoïdes, accéder à l'Assistance Médicale à la Procréation : éléments de réflexion sur l'intérêt de fixer une limite d'âge masculine. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297726⟩
19 View
38 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More