La prévention du workaholisme en médecine du travail : une revue systématique de la littérature - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Workaholism prevention in occupational medicine : a systematic review

La prévention du workaholisme en médecine du travail : une revue systématique de la littérature

Abstract

INTRODUCTION : Compte tenu de l'ampleur du workaholisme et des conséquences délétères qui lui sont associées, il semble essentiel d'envisager des mesures préventives efficaces. L'objectif de ce travail est de décrire, en l'état actuel des connaissances, quelle prévention collective et individuelle du workaholisme peut être envisagée dans le cadre de l'exercice habituel de la Médecine du Travail. MÉTHODE : Une revue systématique de la littérature a été réalisée, selon la méthodologie Preffered Reporting Items for Systematic reviews and Meta-Analyses (PRISMA). RÉSULTATS : Sur les 155 études retrouvées, 15 ont été jugées de qualité méthodologique suffisante pour être retenues et analysées. Les mesures de prévention du workaholisme ont été classées selon la distinction traditionnelle entre trois niveaux de prévention. Dans le cadre de la prévention primaire, l'incidence du workaholisme peut être réduite en mettant en oeuvre une culture organisationnelle protectrice. La prévention secondaire va s'attacher à diminuer la prévalence du workaholisme en facilitant un repérage précoce et mettre l'accent sur la prise en charge individuelle. Enfin, la prévention tertiaire va combiner des mesures cognitives et comportementales qui vont favoriser la réintégration professionnelle et sociale des workaholiques.DISCUSSION : Cette revue de littérature confirme l'origine multifactorielle du workaholisme et notamment l'implication des facteurs organisationnels, soutenant la place indispensable des entreprises dans sa prévention. Cette revue renforce également l'idée que le workaholisme correspond bien à une conduite addictive. Les médecins du travail jouent un rôle clé dans cette approche préventive car ils peuvent influencer à la fois sur les conditions de travail et la prise en charge individuelle. Les mesures préventives mises en avant semblent être favorables non seulement aux workaholiques, mais aussi aux entreprises. CONCLUSION : Cette revue fournit des mesures concrètes qui peuvent être mobilisées aux différents niveaux de prévention du workaholisme. Néanmoins, des études interventionnelles sont nécessaires pour confirmer l'efficacité de ces mesures. Le médecin du travail doit jouer un rôle central dans cette prise en charge globale et pluridisciplinaire.
No file

Dates and versions

hal-03297870 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297870 , version 1

Intranet access

Cite

Thomas Cossin. La prévention du workaholisme en médecine du travail : une revue systématique de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297870⟩
198 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More