Acetaminophen : how genetic polymorphism altered its toxicity ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Acetaminophen : how genetic polymorphism altered its toxicity ?

Paracétamol : comment le polymorphisme génétique modifie sa toxicité ?

(1)
1

Abstract

Le paracétamol est l'analgésique le plus prescrit et délivré dans le monde. Il possède également des propriétés antipyrétiques. Aux doses thérapeutiques recommandées sur une courte durée, la toxicité engendrée par le paracétamol est rare mais non nulle. Par contre, un surdosage peut engendrer des lésions hépatiques. La toxicité du paracétamol varie selon les individus : des facteurs génétiques contribuent à la modification de son métabolisme et peuvent être à l'origine de cette variabilité. Il est nécessaire d'identifier ces marqueurs génétiques d'hépatotoxicité afin d'améliorer la prévention, le pronostic et le traitement d'une intoxication au paracétamol. L'identification de polymorphismes génétiques permet de repérer les individus présentant un risque de développer des effets indésirables importants et d'améliorer les traitements suite à l'intoxication au paracétamol.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2019_GERARD_CLEMENCE.pdf (2.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297877 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297877 , version 1

Cite

Clémence Gérard. Paracétamol : comment le polymorphisme génétique modifie sa toxicité ?. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297877⟩
66 View
274 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More