Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

La reprogrammation génique de lymphocytes T issus de sang placentaire : intérêt et potentiel pour l'optimisation du transfert adoptif en cancérologie

Résumé : L'immunothérapie adoptive utilisant les lymphocytes T est une stratégie extrêmement prometteuse dans la lutte contre le cancer. Cependant, malgré le succès des CAR CD19, son utilisation reste complexe dans un contexte de tumeur solide. Le choix d'une cible sûre et la persistance in vivo des lymphocytes T génétiquement modifiés sont deux facteurs clés du succès d'un tel traitement. De ce fait, un outil de reprogrammation génique conférant une spécificité pour l'oncoprotéine E7 du papillomavirus humain a d'abord été validé sur des lymphocytes T provenant de sang périphérique. Puis, l'utilisation de sang placentaire comme source de lymphocytes T pour la thérapie cellulaire anti-tumorale a été étudiée en comparaison avec le sang périphérique. Qu'ils proviennent de sang périphérique ou de sang placentaire, les lymphocytes T générés expriment le transgène et sont fonctionnels en termes de sécrétion cytokinique et de dégranulation. Les lymphocytes T provenant de sang placentaire ont un profil moins différencié que ceux provenant de sang périphérique, phénomène associé à une fonctionnalité moins importante. Enfin, deux conditions de culture ont été comparées pour la génération de lymphocytes T transgéniques issus de sang placentaire. Lorsqu'ils sont cultivés avec de l'interleukine (IL)-7 et de l'IL-15, les lymphocytes T transgéniques provenant de sang placentaire présentent une plus forte expression du transgène et sont plus polyfonctionnels, en comparaison à une culture avec de l'IL-2. Cette étude renforce le fait que des lymphocytes T provenant de sang placentaire peuvent être génétiquement modifiés pour une utilisation en tant qu'immunothérapie anti-cancéreuse. Leur profil moins différencié pourrait permettre une plus longue persistance in vivo, tout en présentant des capacités anti-tumorales. Ces résultats permettent également de souligner l'intérêt du sang placentaire comme source de lymphocytes T plus économique et facile d'accès par rapport au sang périphérique.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUPHA_T_2019_MARTON_CHRYSTEL.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297892
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 2:52:12 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297892, version 1

Citation

Chrystel Marton. La reprogrammation génique de lymphocytes T issus de sang placentaire : intérêt et potentiel pour l'optimisation du transfert adoptif en cancérologie. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297892⟩

Share

Metrics

Record views

5