Optimisation of the administration of injectable drugs in intensive care units : from the clinical practice to performing stability studies - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Optimisation of the administration of injectable drugs in intensive care units : from the clinical practice to performing stability studies

Optimisation de l'administration des médicaments injectables en soins intensifs : de la pratique clinique à la réalisation d'études de stabilité

(1)
1

Abstract

Contexte : Les patients hospitalisés dans les services de réanimation représentent une population à risque élevé d'erreurs d'administration. Le nombre de médicaments injectés à un même patient y est important et l'accès veineux limité. Dans ce contexte, les notions de stabilité et de compatibilité médicamenteuses doivent être maîtrisées. Objectifs : L'objectif de cette thèse est de limiter les erreurs d'administration des médicaments par voie intraveineuse du point de vue des incompatibilités et des instabilités médicamenteuses dans les services de réanimation du CHRU de Nancy. Matériel et méthodes : Ce travail s'est divisé en trois étapes : (1) réalisation d'une étude observationnelle prospective de l'étape d'administration des médicaments injectables dans trois services de réanimation adultes du CHRU de Nancy ; (2) analyse de l'adéquation des données observées en services cliniques avec les données de stabilité et de compatibilité médicamenteuses disponibles dans trois bases de données : Stabilis®, la 19ème édition du « Handbook on Injectable Drugs® » et la 36ème édition de la base de données « Stabilité des médicaments injectables en perfusion » ; (3) en l'absence de données de stabilité ou en cas de données controversées ne permettant pas de valider les pratiques observées dans la première étape de ce travail, réalisation d'études de stabilité physico-chimique et de tests de compatibilité physique au sein du laboratoire de contrôle de la Pharmacie à Usage Intérieur du CHRU de Nancy. Résultats : Lors de la première étape, 74 prescriptions ont été évaluées, 456 paires de médicaments injectables ont été observées, ainsi que 68 perfusions continues et 31 mélanges de médicaments dans un même contenant. Après analyse des données de stabilité/compatibilité médicamenteuses disponibles dans la littérature, les données étaient manquantes pour 284 paires de médicaments observées (62,3% ; N=284/456), pour 16 perfusions continues (23,5% ; N=16/68) et pour 29 mélanges de médicaments (93,5% ; N=29/31). Lors de la troisième étape, 37 tests de compatibilité ont été entrepris, permettant de révéler 11 paires incompatibles physiquement. Des études de stabilité physico-chimique ont été conduites sur le céfotaxime, la noradrénaline, la vancomycine, le néfopam et sur un mélange néfopam-dropéridol. Conclusion : La réalisation des tests en laboratoire a permis d'apporter des nouvelles données pour sécuriser l'administration des médicaments injectables et ainsi limiter le risque d'erreur. Un nombre important d'étude de compatibilité physique et de stabilité physico-chimique sont encore à réaliser. Le pharmacien clinicien se positionne en expert sur les domaines de la stabilité médicamenteuse et représente une réelle valeur ajoutée aux services de soins dans ces domaines. Une réelle collaboration de la pharmacie et des services de soins permet de limiter les erreurs d'administration.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2019_DHUART_ELISE.pdf (14.8 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297911 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297911 , version 1

Cite

Elise d'Huart. Optimisation de l'administration des médicaments injectables en soins intensifs : de la pratique clinique à la réalisation d'études de stabilité. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297911⟩
114 View
149 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More