Inegalities of oldness : how to increase the life expectancy? - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Inegalities of oldness : how to increase the life expectancy?

Des inégalités de vieillissement à la nutrition-santé : comment améliorer son espérance de vie ?

(1)
1

Abstract

Depuis environ 300 ans, l'espérance de vie en France a plus que triplé. En 2018, elle a atteint 85,3 ans pour une femme et 79,4 ans pour un homme. Ces modifications de l'espérance de vie française témoignent des progrès notamment en termes d'hygiène, de connaissances scientifiques, mais aussi des difficultés comme l'incapacité à vaincre certaines pathologies (SIDA) et des conflits vécus au cours des différentes guerres. Cependant, cette longévité ne va pas profiter à toute la population. Les classes socioprofessionnelles élevées seront plus enclines à vivre en meilleure santé et jouiront d'une espérance de vie plus longue que leurs classes inférieures. C'est une réalité : un gradient social existe, déterminé par des facteurs économiques, sanitaires comportementaux et environnementaux. Les inégalités sociales glissent alors vers les inégalités de santé, elles-mêmes contributrices d'inégalités de vieillissement. Les maladies cardiovasculaires, les cancers et les maladies respiratoires sont les premières causes de mortalité ; elles sont dénommées maladies chroniques non transmissibles et reposent sur plusieurs facteurs de risque issus de notre mode de vie occidentale, que sont la consommation de tabac, d'alcool, la sédentarité et la mauvaise alimentation. Il est facile de comprendre que fumer, boire de l'alcool ou rester assis est mauvais pour la santé mais manger, acte indispensable à la vie, se révèle être particulièrement impensable. Le PNNS éclaircit ce fait, et établit treize recommandations nutritionnelles qui ont pour but de prévenir et d'améliorer l'état de santé de la population. Certaines catégories d'aliments sont à privilégier et à majorer, et d'autres à modérer. Il faut donc augmenter sa consommation de fruits et de légumes, de légumes secs et fruits à coque, de produits « fait-maison » et sa dépense physique. L'orientation vers le poisson, les huiles végétales, les produits laitiers et les produits non raffinés tels que les céréales complètes, est à favoriser. Aussi, l'alcool, les boissons et aliments sucrés, les aliments gras, les aliments ultra-transformés, la viande et la charcuterie, sont à réduire. L'eau est la seule boisson recommandée. L'agriculture biologique est aussi à promouvoir afin de limiter l'ingestion de pesticides.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2019_LHERBEIL_MORGANE.pdf (10.52 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297958 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297958 , version 1

Cite

Morgane L'Herbeil. Des inégalités de vieillissement à la nutrition-santé : comment améliorer son espérance de vie ?. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297958⟩
66 View
32 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More