Insomnia screening in general practice: patient representations and expectations on sleep importance during a consultation - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Insomnia screening in general practice: patient representations and expectations on sleep importance during a consultation

Dépistage de l'insomnie en médecine générale : représentations et attentes des patients lorrains sur la place du sommeil en consultation

(1)
1

Abstract

INTRODUCTION : Alors que l‘insomnie est largement répandue en population française (15 à 20%) et constitue un problème de santé publique majeur, elle reste très peu dépistée en consultation. La HAS recommande pourtant, de la part du médecin généraliste, une approche active de la question du sommeil lors de l‘évaluation de santé globale du patient. Dans le cadre de l‘approche centrée patient, nous avons souhaité retranscrire le point de vue de ces derniers sur la place du sommeil en consultation. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Nous avons proposé pour répondre à l‘objectif une étude qualitative multicentrique par entretiens semi-dirigés de patients souffrant d‘insomnie. Les entretiens ont été retranscrits puis codés manuellement selon une catégorisation inductive. RÉSULTATS : 17 entretiens ont été réalisés, jusqu‘à saturation des données. Un bon sommeil était défini par une certaine durée et continuité ; le retentissement de l‘insomnie était à l‘origine de plaintes sur le fonctionnement physique, psychique, cognitif et social. L‘automédication était répandue ; du côté du généraliste, la prescription d‘hypnotiques était dominante. Les notions d‘hygiène de sommeil sont globalement connues des patients, bien que souvent non appliquées ; les conséquences au long terme sur le plan cardiovasculaire sont peu connues et le médecin rarement cité comme source d‘information. Il existe une défiance vis-à-vis des somnifères, sources de dépendance et d‘effets indésirables. En consultation, le sommeil n‘est jamais évoqué spontanément par le praticien en l‘absence de plainte exprimée. Les avis sur un dépistage plus systématique et sur l‘orientation vers un spécialiste sont partagés. Les demandes étaient axées sur une attitude empathique du praticien, une écoute attentive, et une solution en priorité non médicamenteuse. CONCLUSION : Ce travail a permis de mettre en évidence plusieurs points essentiels : la prescription fréquente de somnifères, qui s‘effectue en dépit des recommandations et des demandes des patients ; l‘écoute empathique faisant partie du traitement, et facteur primordial d‘observance. La demande d‘examens complémentaires n‘entre pas toujours en adéquation avec les recommandations de bonnes pratiques. Nous pourrions proposer une adaptation des pratiques, via un conseil minimal calqué sur celui du sevrage tabagique ; une proposition systématique d‘une consultation dédiée dès l‘expression de la plainte ou chez les patients présentant des facteurs de risque, comprenant une recherche étiologique approfondie et une part d‘éducation thérapeutique, qui pourrait également être assurée par une infirmière ; une amélioration de la formation médicale dont l‘impact serait à évaluer, pour une orientation plus systématique vers une thérapeutique non médicamenteuse
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_MATHON_ALICE.pdf (2.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03298086 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298086 , version 1

Cite

Alice Mathon. Dépistage de l'insomnie en médecine générale : représentations et attentes des patients lorrains sur la place du sommeil en consultation. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03298086⟩
75 View
208 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More