Representation of general practitioners about task delegation to pharmacists : Qualitative study with general practitioners in Lorraine. - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Representation of general practitioners about task delegation to pharmacists : Qualitative study with general practitioners in Lorraine.

Représentation des médecins généralistes sur la délégation de tâches médicales aux pharmaciens : étude qualitative auprès de médecins généralistes de Lorraine

(1)
1

Abstract

INTRODUCTION : La délégation de tâches médicales et plus largement la coopération interprofessionnelle sont présentées comme une des réponses aux défis actuels du système de santé. Dans les suites de la loi HPST et de la généralisation de la vaccination anti-grippale en officine, le plan « Ma santé 2022 » élargit une nouvelle fois les missions du pharmacien d'officine en favorisant la délégation de tâches aux pharmaciens, dans le cadre de protocoles de coopération. Notre étude avait pour objectif de recueillir la perception des médecins généralistes sur la délégation de tâches aux pharmaciens. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été réalisée auprès de 14 médecins généralistes installés en Lorraine entre le mois de février 2020 et le mois de juin 2020. Les entretiens ont été enregistrés et menés jusqu'à saturation des données. Une analyse inductive des verbatims a été effectuée après triangulation de deux tiers des données afin de constituer une synthèse des résultats. RÉSULTATS :Les médecins généralistes interrogés soulignaient leur intérêt pour la coopération interprofessionnelle et le travail en équipe. S'ils affirmaient entretenir de bonnes relations avec les pharmaciens et reconnaissaient leur importance dans la prise en charge des patients, ces derniers souffraient parfois d'une image plus péjorative. Leur opinion sur la délégation de tâches et l'extension des compétences des pharmaciens restait partagée, s'ils voyaient, dans la vaccination anti-grippale en officine, un moyen d'améliorer la couverture vaccinale, ils étaient plus réticents en ce qui concerne les actes à visée diagnostique ou la prescription par le pharmacien. Les médecins nous ont fait part de leur préoccupations inhérentes à cette délégation sur la prise en charge et le suivi de leurs patients mais également pour leur pratique. Ils émettaient par ailleurs des doutes sur la formation et les compétences cliniques des pharmaciens. DISCUSSION : De nombreuses réticences subsistaient chez les médecins généralistes quant à la délégation de tâches aux pharmaciens. Un meilleur partage d'information, une redéfinition des rôles de chacun, une organisation locale, une adaptation des modes de rémunération, un partage des responsabilités et une meilleure formation clinique des pharmaciens ont été suggérés par les médecins comme des pistes d'amélioration pour les délégations futures.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_BERNARDIN_MARIE.pdf (699.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03298107 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298107 , version 1

Cite

Marie Bernardin. Représentation des médecins généralistes sur la délégation de tâches médicales aux pharmaciens : étude qualitative auprès de médecins généralistes de Lorraine. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03298107⟩
52 View
67 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More