Caractérisation du biais d'orientation du patient dans l'évaluation pronostique de l'endocardite infectieuse, à partir d'une étude de cohorte populationnelle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Impact of referral bias on prognostic assessment in infective endocarditis : insights from a population-based cohort

Caractérisation du biais d'orientation du patient dans l'évaluation pronostique de l'endocardite infectieuse, à partir d'une étude de cohorte populationnelle

Abstract

INTRODUCTION : La plupart des études pronostiques sur l'endocardite infectieuse (EI) sont réalisées sur des échantillons de patients recrutés en centres tertiaires, mélangeant des patients admis directement dans ces centres et ceux qui y sont transférés, ce qui peut induire un biais de sélection particulier, le biais d'orientation du patient. Notre objectif était de caractériser ce biais. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Nous avons analysé les données de la cohorte EI 2008, ayant recruté 497 patients avec un diagnostic d'EI certaine. Les patients étaient admis directement en centre tertiaire (groupe T), admis en centre non tertiaire puis transférés par la suite en centre tertiaire (groupe NTT) ou non transférés (groupe NT). Nous avons comparé les caractéristiques des patients, leur survie à 1 mois, 3 mois et 1 an, entre les groupes, puis identifié les facteurs pronostiques dans l'échantillon total et dans le groupe (NTT+T) à l'aide de modèles de Cox. RÉSULTATS : Comparés au groupe T, les patients du groupe NTT étaient plus souvent des hommes (p=0.046), des utilisateurs de drogues intraveineuses (p=0.033), avaient plus souvent des signes échocardiographiques d'EI (p=0.017) et des hémorragies cérébrales (p=0.029). Comparés au groupe NT, les patients du groupe NTT étaient plus jeunes (p=0.001), plus souvent des hommes (p=0.034), et présentaient plus fréquemment des perforations de valve (p=0.025). La survie dans le groupe (NTT+T) était significativement meilleure que celle du groupe NT à 1 an (73.0% vs 56.1%, p=0.01). Aucune différence de facteurs pronostiques identifiés n'a été trouvée entre les groupes, mais il y avait une différence de valeurs entre les HR estimés. DISCUSSION : Le biais d'orientation du patient affecte la description des caractéristiques des patients et les estimations de survie. Il n'impacte pas de façon majeure les résultats des études pronostiques (identification et valeurs des HRs).
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_COLLONNAZ_MAGALI.pdf (3.02 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03298335 , version 1 (18-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298335 , version 1

Cite

Magali Collonnaz. Caractérisation du biais d'orientation du patient dans l'évaluation pronostique de l'endocardite infectieuse, à partir d'une étude de cohorte populationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03298335⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
55 View
10 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More