Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Crise épileptique et sclérose en plaques : coincidence ou lien causal ? à partir des donnees du ReLSEP

Résumé : INTRODUCTION : La survenue de crise d'épilepsie est plus fréquente dans la sclérose en plaques (SEP} que dans la population générale. La crise d'épilepsie peut survenir avant le diagnostic ou durant le suivi de la SEP. Elles peuvent être en lien avec la SEP ou en relation avec une autre étiologie connue. L'impact des crises d'épilepsie sur le pronostic de la SEPest mal connu. Objectif : Quantifier la prévalence de l'épilepsie parmi les patients issus de la cohorte Registre Lorrain de la Sclérose en Plaques (ReLSEP}, décrire leurs caractéristiques en portant une attention particulière aux patients présentant une crise d'épilepsie comme symptôme initial de la maladie, et analyser l'évolution de la SEP chez ces patients. MÉTHODES : Parmi les patients de la cohorte ReLSEP ont été inclus les patients avec phénotypes évocateurs de SEP ou diagnostic confirmé et avec notion de crise d'épilepsie. Ces patients étaient divisés en 4 groupes : le groupe « D-CIS » correspondait aux patients ayant présenté une crise d'épilepsie comme premier symptôme, avec un lien confirmé, contrairement au groupe « P-CIS » chez lesquels le lien était supposé, le groupe « PR-MS » correspondait aux patients ayant présenté une crise d'épilepsie dans l'histoire de leur SEP en lien avec celle-ci et le groupe « NR-MS » correspondait à ceux ayant présenté une crise sans lien avec la SEP. RÉSULTATS : Parmi les 6259 patients du registre, 134 avait présenté au moins une crise d'épilepsie (2.1%}, 82 {1.2%) avec un lien potentiel avec la SEP et 68 {1.1%) avaient présenté cette crise après le diagnostic de SEP. Les patients avec une crise d'épilepsie comme premier symptôme, 14 patients, avaient une évolution similaire aux patients du groupe contrôle. Les patients ayant présenté une crise d'épilepsie durant la SEP, 68 patients, présentaient un EDSS moyen plus important~que les patients du groupe contrôle {6 versus 3, p<0.001} avec plus de forme progressive (p<0.001}. Les patients avec un antécédent d'épilepsie non lié à la sclérose en plaques avaient un moins bon pronostic en terme d'EDSS que les patients sans antécédents d'épilepsie. CONCLUSION : L'épilepsie a une prévalence plus importante chez les patients SEP que dans la population générale. Les crises d'épilepsie peuvent survenir en premier symptôme de la SEP, avec la même évolution de maladie par la suite. Au contraire, les patients présentant une crise d'épilepsie durant l'évolution de leur maladie ont un moins bon pronostic et présentent un handicap plus sévère.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03298340
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 3:30:58 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:01 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298340, version 1

Citation

Marion Selton-Rennesson. Crise épileptique et sclérose en plaques : coincidence ou lien causal ? à partir des donnees du ReLSEP. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03298340⟩

Share

Metrics

Record views

17