Diagnostic Accuracy of Chest Radiography Quantification in Acute Heart Failure at Emergency Department : insights from the PARADISE cohort - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Diagnostic Accuracy of Chest Radiography Quantification in Acute Heart Failure at Emergency Department : insights from the PARADISE cohort

Pertinence du score de congestion pulmonaire sur la radiographie thoracique pour le diagnostic d'insuffisance cardiaque aigüe aux urgences : Analyse des données de la cohorte PARADISE

(1)
1

Abstract

RESUME DE LA THESE: L'insuffisance cardiaque aigüe (ICA) est une cause fréquente de dyspnée en médecine d'urgence. Malgré sa forte prévalence, diagnostiquer une ICA aux urgences représente un véritable challenge notamment chez les patients âgés et en présence de nombreuses comorbidités. L'évaluation de la congestion représente la pierre angulaire du diagnostic d'ICA. Ces dernières années, de nombreux travaux ont suggéré qu'un diagnostic précis et précoce pourrait améliorer le pronostic des patients. Les récentes recommandations publiées en 2016 de l'European Society of Cardiology (ESC) prônent l'utilisation d'outils cliniques et paracliniques pour établir le diagnostic dont la radiographie thoracique (RT). Celle-ci est simple et disponible dans tous les services d'urgences. Ainsi nous nous sommes intéressés au cours de ce travail de thèse à l'évaluation de la congestion pulmonaire à l'aide d'un indice de congestion radiographique (CSI). En effet, il a été montré que le CSI est associé à un risque plus élevé de mortalité chez les patients insuffisants cardiaques. Cependant, sa valeur diagnostique chez les patients présentant une dyspnée aiguë n'a pas encore été étudiée. Nous avons évalué en aveugle par deux praticiens et rétrospectivement la congestion pulmonaire chez 1333 patients issus de la cohorte PARADISE admis au service des urgences pour dyspnée aigue et disposant d'une radiographie thoracique. La congestion pulmonaire a été estimée de manière semi-quantitative à l'aide du CSI ( valeur de 0 à 3) évalué à partir de 6 zones pulmonaires sur la RT. Les patients avec un CSI élevé avaient un âge avancé, un IMC plus élevé, davantage de facteurs de risque cardiovasculaires et de comorbidités, une congestion plus sévère, une CRP plus élevée, une hémoglobine plus basse, une fonction rénale plus altérée et une acidose respiratoire plus importante à l'admission (valeurs p <0,05). Après ajustement des facteurs confondants, un CSI élevé était corrélé significativement au diagnostic d'ICA [OR (IC 95%) = 1,18 (1,15-1,22), p <0,001]. L'AUC pour le diagnostic d'ICA était de 0,84 (IC à 95%: 0,82 à 0,86). De plus, le CSI a significativement amélioré la classification des patients par rapport au score de Brest [NRI (IC 95%) = 94,9% (83,5-106,2)], et par rapport au modèle associant score de Brest et BNP [NRI (IC 95%) = 55,0% (38,0 à 87,0)]. Ainsi, une évaluation semi-quantifiée de la congestion pulmonaire pourrait constituer une approche diagnostique précise et rapide de l'insuffisance cardiaque aiguë chez les patients dyspnéiques au service des urgences en s'intégrant dans une démarche multi-marqueurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_DOUAIR_AMINE.pdf (6.8 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03298368 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298368 , version 1

Cite

Amine Douair. Pertinence du score de congestion pulmonaire sur la radiographie thoracique pour le diagnostic d'insuffisance cardiaque aigüe aux urgences : Analyse des données de la cohorte PARADISE. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03298368⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
30 View
106 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More