Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Un hypermétabolisme splénique ou médullaire constitue un critère diagnostique complémentaire de l'endocardite infectieuse en TEP-FDG

Résumé : Objectifs: Les hypermétabolismes splénique et médullaire ont été décrits dans la littérature comme des signes indirects d'une pathologie inflammatoire et/ou infectieuse en TEP au ¹⁸ F-FDG. Cette étude a pour but d'évaluer la valeur diagnostique de ces signes chez des patients avec endocardite infectieuse (IE) connue ou suspectée. MATÉRIELS ET MÉTHODES: Il s'agit d'une étude ancillaire de l'étude princeps multicentrique TEPvENDO, PHRC national dans lequel une TEP au ¹⁸ F-FDG a été réalisée dans une population présentant une probabilité élevée d'EI. Les patients ont été inclus prospectivement pour l'étude TEPvENDO dans 8 centres français. La valeur moyenne de Standardized Uptake Value (SUV) a été déterminée pour la rate et la moelle osseuse. Les hypermétabolismes splénique et médullaire étaient définis par des valeurs de SUV supérieures à celles du foie. RÉSULTATS : Un total de 129 patients a été inclus dans cette étude, 47% étaient porteurs d'une valve prothétique. Selon les critères modifiés de Duke-Li, l'EI était certaine pour 88 patients, possible pour 25 patients et exclue pour 16 patients. Les anomalies de fixation cardiaque évoquant une endocardite infectieuse étaient retrouvées chez 41% (36/88) de la population EI certaine, 8% (2/25) pour celle EI possible et 6% (1/16) pour celle EI exclue (p< 0,001). Les taux correspondants pour la présence d'un hypermétabolisme splénique ou médullaire étaient de 82% (71/87), 60% (15/25) et 47% (7/15) (p=0,005). Ces hypermétabolismes étaient un facteur prédictif indépendant d'une EI certaine (p=0,014 ; odd ratio (OR) : 3,2 intervalle de confiance à 95% : 1,3-8,0) mais ils étaient avant tout liés à la présence d'une hémoculture positive, constituant un critère majeur de Duke-Li (p=0,001 ; OR : 4,7 1,9-11,6. Une EI certaine a été rapportée chez 97% (29/30) des patients présentant à la fois une anomalie de fixation cardiaque et un hypermétabolisme splénique ou médullaire, chez 78% (7/9) de ceux présentant uniquement une anomalie de fixation cardiaque, 67% (42/63) de ceux avec seulement un hypermétabolisme splénique ou médullaire et 37% (10/27) de ceux sans hypermétabolisme splénique ou médullaire et sans anomalie de la fixation cardiaque. CONCLUSION: Un hypermétabolisme splénique ou médullaire constitue un signe significatif bien qu'indirect de l'endocardite infectieuse et par conséquent, il pourrait être considéré en complément des critères diagnostiques conventionnels.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03404510
Contributor : Thèses d'Exercice Ul Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 26, 2021 - 4:41:16 PM
Last modification on : Friday, November 19, 2021 - 3:41:05 AM

File

BUMED_T_2019_BOURSIER_CAROLINE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03404510, version 1

Citation

Caroline Boursier. Un hypermétabolisme splénique ou médullaire constitue un critère diagnostique complémentaire de l'endocardite infectieuse en TEP-FDG. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03404510⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

6