Histoire et épistémologie de la notion de mise en scène - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Pratiques : linguistique, littérature, didactique Year : 2021

Histoire et épistémologie de la notion de mise en scène

Roxane Martin

Abstract

Cette étude met en perspective les conditions d’émergence de la notion de « mise en scène » dans le paysage théâtral français. Elle montre que la « mise en scène » n’engage pas seulement, en amont des expérimentations naturalistes d’André Antoine, une façon d’organiser les éléments de la représentation. Elle est davantage assimilable à une écriture scénique qui complète le drame, lui accorde une portée sociale, esthétique, politique immédiate. Un détour par les scènes des xviiie-xixe siècles permet ainsi de contextualiser l’avènement de la « mise en scène moderne », d’identifier le geste inaugural d’Antoine dans sa façon d’appréhender nouvellement la relation texte/scène, de construire les outils théoriques utiles pour interroger les changements de paradigme à l’œuvre dans les créations scéniques d’aujourd’hui.

Dates and versions

hal-03599230 , version 1 (07-03-2022)

Identifiers

Cite

Roxane Martin. Histoire et épistémologie de la notion de mise en scène. Pratiques : linguistique, littérature, didactique, 2021, Théâtre contemporain: écritures et représentations, 191-192, ⟨10.4000/pratiques.11254⟩. ⟨hal-03599230⟩
23 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More