Adhésion aux soins psychiatriques et relation soignant-soigné après un diagnostic de crise non épileptique psychogène (CNEP) : étude multicentrique longitudinale de suivi - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Adherence to mental health care and caregiver-patient relationship after diagnosis of psychogenic non-epileptic seizures : longitudinal follow-up study

Adhésion aux soins psychiatriques et relation soignant-soigné après un diagnostic de crise non épileptique psychogène (CNEP) : étude multicentrique longitudinale de suivi

Mélanie Fettig
  • Function : Author
  • PersonId : 1172056
  • IdRef : 258148632

Abstract

Ce travail décrit l’adhésion aux soins psychiatriques et la relation soignant-soigné après un diagnostic de crise psychogène non épileptique (CNEP). Une première partie dresse le contexte de ce sujet et de l’étude. Une deuxième partie présente l’article soumis à la revue « Seizure ». Une étude annexe d’une étude prospective multicentrique a été réalisée. Les 108 patients diagnostiqués par vidéo-EEG ont reçu une annonce diagnostique standardisée de CNEP. Ils ont été orientés vers leurs Centres Médico- Psychologiques (CMP) ou vers un psychiatre/psychologue privé, qui a reçu des informations écrites sur les CNEP et l’étude. Des données croisées ont été recueillies sur l’adhésion aux soins à partir des patients et des structures de soins par téléphone à 6, 12, 18 et 24 mois après le diagnostic. A M24, les raisons de la non-adhésion ont été recueillies par téléphone à l’aide d’un questionnaire prédéfini en neuf points. La perception de la relation soignant-soigné chez les patients qui ont commencé le suivi et leurs soignants a également été évaluée à l’aide d’un questionnaire en cinq dimensions. Les résultats montrent que de M6 à M24, le suivi a diminué de 64,8 à 25,8 %, tandis que le pourcentage de patients non adhérents a augmenté de 35,2 à 64,9 %. Deux raisons principales à la non-adhésion au suivi ont été trouvées: le manque d’intérêt et le fait de se sentir mieux. Les patients adhérents avaient une vision globalement plus positive de leur thérapie que les soignants. Ainsi, seul un tiers des patients CNEP a adhéré à un programme de soins et s’est senti à l’aise dans la relation soignantpatient. Des solutions doivent être trouvées pour aider les patients à comprendre l’intérêt d’un suivi et les soignants à améliorer leur sentiment de compétence. Une troisième partie est consacrée aux perspectives découlant de cette étude
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_FETTIG_MELANIE.pdf (2.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03805927 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03805927 , version 1

Cite

Mélanie Fettig. Adhésion aux soins psychiatriques et relation soignant-soigné après un diagnostic de crise non épileptique psychogène (CNEP) : étude multicentrique longitudinale de suivi. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03805927⟩
57 View
352 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More