Prévalence et caractéristiques du tremblement déclaré dans les neuropathies de différentes étiologies : étude npTremor - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Prevalence and characteristics of reported tremor in various etiologies of neuropathies : npTremor study

Prévalence et caractéristiques du tremblement déclaré dans les neuropathies de différentes étiologies : étude npTremor

Anaïs Grosset
  • Function : Author
  • PersonId : 1172084
  • IdRef : 25637418X

Abstract

INTRODUCTION : Le tremblement neuropathique est décrit depuis le début du vingtième siècle mais reste peu considéré en pratique courante. Une seule étude rapportait une prévalence de tremblement de 59,5% dans des neuropathies ayant différentes étiologies. Notre étude avait pour but d’évaluer la prévalence du tremblement déclaré dans les neuropathies chroniques, sa prévalence au sein des différentes étiologies de neuropathies, de rechercher des marqueurs associés au tremblement et de décrire les caractéristiques du tremblement neuropathique. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Il s’agissait d’une étude descriptive monocentrique incluant les patients ayant une neuropathie chronique d’étiologie connue de Décembre 2018 à Mars 2020 au CHRU de Nancy. Les données épidémiologiques, cliniques, électrophysiologiques et thérapeutiques concernant la neuropathie étaient recueillies pour tous les patients. Si les patients rapportaient un tremblement, une consultation pour évaluation clinique et électrophysiologique du tremblement était réalisée. R♂SULTATS : La prévalence du tremblement déclaré chez les patients ayant une neuropathie était de 26,4%. On retrouvait un tremblement chez plus de 50% des neuropathies à anti- MAG, un tiers des PIDC et plus d’un quart des neuropathies héréditaires. Les marqueurs associés au tremblement étaient une durée d’évolution de la neuropathie plus longue, un score ONLS plus élevé, un score de sensibilité INCAT modifié plus élevé, une atteinte des conductions sensitives. Il existait une corrélation positive entre sévérité de l’atteinte sensitive et sévérité du tremblement. Le score de sévérité du tremblement de Fahn-Tolosa- Marin pouvait être élevé (maximum 66/156). Le tremblement était posturo-cinétique, principalement distal, discrètement irrégulier, avec une fréquence moyenne de 6,25Hz. Les neuropathies à anti-MAG avaient une fréquence de tremblement plus faible (5,24Hz). DISCUSSION : Le tremblement neuropathique est fréquent, notamment dans les neuropathies à anti-MAG, les PIDC, les neuropathies héréditaires, mais peut aussi être présent dans d’autres étiologies de neuropathies. Il peut avoir un impact fonctionnel majeur. Ce symptôme devrait être plus fréquemment recherché dans le suivi des neuropathies chroniques et pourrait être un facteur à prendre en compte dans le choix des traitements de la neuropathie. Une étude interventionnelle à la recherche d’un traitement symptomatique efficace serait nécessaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_GROSSET_ANAIS.pdf (2.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03805956 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03805956 , version 1

Cite

Anaïs Grosset. Prévalence et caractéristiques du tremblement déclaré dans les neuropathies de différentes étiologies : étude npTremor. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03805956⟩
29 View
130 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More