Impact clinique des traitements permettant une reperfusion optimale après un AVC par occlusion proximale antérieure : résultats du registre ETIS - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact of strategy on clinical outcome in large vessel occlusion stroke successfully reperfused : ETIS Registry Results

Impact clinique des traitements permettant une reperfusion optimale après un AVC par occlusion proximale antérieure : résultats du registre ETIS

Marian Douarinou
  • Function : Author
  • PersonId : 1172110
  • IdRef : 258309687

Abstract

INTRODUCTION : Depuis le développement de la thrombectomie mécanique (TM) en 2015, les taux de reperfusion optimale après un AVC par occlusion proximale de la circulation carotidienne se sont considérablement améliorés. Cependant, l’évolution du pronostic fonctionnel peine encore à suivre puisqu’environ 1 patient sur 2 deviendra dépendant. Parmi les facteurs prédictifs d’une reperfusion futile, certains sont non modifiables tels que le volume infarci initial. D’autres restent à étudier pour éventuellement modifier nos pratiques médicales. Nous nous sommes intéressés ici à l’impact clinique des différentes thérapies utilisées (thérapie combinée TIV+TM par rapport à la TIV ou à la TM seules) pour permettre une reperfusion optimale (mTICI ≥ 2b) prouvée par angiographie. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Nous avons inclus, à partir des données observationnelles et multicentriques du registre ETIS, tous les patients victimes d’un AVC par occlusion proximale de la circulation antérieure entre 2015 et 2019 et ayant obtenu une reperfusion satisfaisante prouvée par angiographie (mTICI score ≥ 2b). Le critère de jugement principal était une évolution clinique favorable à 3 mois définie par un score de Rankin modifié (mRS) ≤ 2. RÉSULTATS : Parmi les 1872 patients inclus, 970 (51,8 %) ont été reperfusés avec succès par la thérapie combinée, 774 (41,4 %) par une TM seule et 128 (6,8 %) par une TIV seule. En prenant comme référence la thérapie combinée, et après ajustement des facteurs de confusion prédéfinis (âge, scores NIHSS et ASPECTS initiaux, site d’occlusion, modalités d’anesthésie, cause cardioembolique, grade de reperfusion et délais de traitement/reperfusion) et prise en compte de l’effet centre. Les patients traités avec la TM seule ont obtenu un résultat favorable (mRS 0-2) significativement moins élevé (OR : 0,52 ; IC95% : 0,41 à 0,67). L’excellent pronostic à 3 mois (mRS 0-1) était significativement plus fréquent dans le groupe des patients reperfusés par TIV seule (OR : 1,74 ; IC 95% : 1,09 à 2,76). CONCLUSION : Les résultats de notre étude observationnelle suggèrent que, pour les patients pris en charge pour un AVC par occlusion proximale de la circulation antérieure, l’évolution favorable à 3 mois est plus fréquente pour les patients reperfusés par thérapie combinée comparativement à ceux n’ayant reçu qu’une TM. Le pronostic était même excellent pour ceux n’ayant reçu qu’une TIV avant qu’une TM ne soit nécessaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_DOUARINOU_MARIAN.pdf (1.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03805984 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03805984 , version 1

Cite

Marian Douarinou. Impact clinique des traitements permettant une reperfusion optimale après un AVC par occlusion proximale antérieure : résultats du registre ETIS. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03805984⟩
29 View
126 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More