Effet de la durée de tamponnement par huile de silicone sur les modifications de structure rétinienne des patients opérés de décollement de rétine rhegmatogène - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Effect of duration of silicone oil tamponade on retinal structure after rhegmatogenous retinal detachment surgery

Effet de la durée de tamponnement par huile de silicone sur les modifications de structure rétinienne des patients opérés de décollement de rétine rhegmatogène

Chloé Dubroux
  • Function : Author
  • PersonId : 1172129
  • IdRef : 255897499

Abstract

INTRODUCTION : Etudier l’effet de la durée du tamponnement par huile de silicone (HS) sur les modifications de la structure rétinienne, chez les patients opérés avec succès d’un décollement de rétine rhegmatogène (DR). MÉTHODES : Etude rétrospective comparative, portant sur 68 patients ayant bénéficié d’une vitrectomie avec tamponnement par HS pour un DR. Les patients étaient divisés en deux groupes en fonction de la durée du tamponnement par HS : < 6 mois (groupe 1, n = 34) contre ≥ 6 mois (groupe 2, n = 34). L’objectif principal était la mesure de l’évolution de l’épaisseur rétinienne centromaculaire, des couches internes et externes (EMC, ECI et ECE) avant et après ablation de l’HS (AHS). Les yeux présentant une membrane épirétinienne (MER), un oedème maculaire cystoïde (OMC) ou du liquide sous fovéolaire persistent (LSFP) étaient exclus de l’analyse. Les changements microstructuraux maculaires, les complications et l’acuité visuelle finale étaient étudiés dans les objectifs secondaires. RÉSULTATS :Les deux groupes étaient comparables en ce qui concerne les caractéristiques initiales du RD et les données peropératoires, excepté pour le statut cristallinien (p = 0,015). La durée médiane du tamponnement était de 4 [3 ; 5] mois dans le groupe 1 et de 8 [7 ; 9] mois dans le groupe 2 (p < 0,001). La moyenne de l’EMC a augmenté de façon significative, passant de 245.3 ± 22.2 μm et 238.8 ± 41.6 μm sous HS à 281.3 ± 60.2 μm et 259.0 ± 43.5 μm après AHS dans le groupe 1 (p = 0,009) et dans le groupe 2 (p = 0,007), respectivement. La mesure automatisée de la segmentation a révélé une augmentation significative de la moyenne de l’ECI (p = 0,014 et p = 0,013) mais aucun changement de la moyenne de l’ECE (p = 0,080 et p = 0,257) dans les deux groupes. Après correction des valeurs pré-AHS, il n’y avait pas de différence entre les deux groupes en termes d’EMC, d’ECI et d‘ECE moyennes finales (p = 0,303, p = 0,381 et p = 0,500) et de changements d’épaisseurs rétiniennes moyennes après l’AHS (p = 0,303, p = 0,381 et p = 0,500). Il n’a pas été constaté que le taux de MER, d’OMC ou de LSFP augmentait avec la durée du tamponnement par HS, que ce soit avant ou après l’AHS. Il n’y avait pas non plus de corrélation entre la durée du tamponnement et les lésions postopératoires des photorécepteurs ou la récupération visuelle. CONCLUSION ;Le tamponnement par HS provoque un amincissement de toutes les couches rétiniennes, affectant principalement les couches rétiniennes internes. Cependant, ces changements se sont résolus après l’ablation de l’HS et n’ont pas été affectés par une durée de tamponnement plus longue. La durée de tamponnement n’avait pas non plus d’impact sur les changements microstructuraux survenant avant ou après ablation de l’HS, ni sur l’acuité visuelle finale.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_DUBROUX_CHLOE.pdf (1.4 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03806003 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03806003 , version 1

Cite

Chloé Dubroux. Effet de la durée de tamponnement par huile de silicone sur les modifications de structure rétinienne des patients opérés de décollement de rétine rhegmatogène. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03806003⟩
48 View
243 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More