Trisomie 21 et Méthode Distinctive : intérêt de la multimodalité dans la prise en charge orthophonique d’une enfant porteuse de trisomie 21 scolarisée en Grande Section - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Trisomie 21 et Méthode Distinctive : intérêt de la multimodalité dans la prise en charge orthophonique d’une enfant porteuse de trisomie 21 scolarisée en Grande Section

Hélène Stromboni
  • Function : Author
  • PersonId : 1193319
  • IdRef : 196728096

Abstract

La trisomie 21 est une anomalie génétique responsable d’un développement cognitif particulier avec des difficultés au niveau de la communication et du langage. Ces difficultés sont dues à une altération des perceptions auditive et visuelle et de la motricité. La Méthode Distinctive, que nous avons connue dans le cadre de nos études, est une méthode de rééducation orthophonique ludique qui propose un matériel représentant les outils de la langue de manière multimodale : les sons, les lettres et les graphies sont représentés à travers les modalités visuelles et kinesthésiques qui s’ajoutent à la modalité auditive. La perception facilitée de l’ensemble de ces outils permet au patientde se représenter leurs différences et leur identité et d’organiser les systèmes phonologiques, sémiologiques et alphabétiques de la langue française. Comme les personnes porteuses de trisomie 21 sont plus performantes en modalité visuelle qu’en modalité auditive, nous avons décidé d’étudier l’intérêt de la multimodalité proposée par la Méthode Distinctive sur le développement du langage d’une enfant porteuse de trisomie 21, âgée de 6 ans et scolarisée en Grande Section de maternelle. Ce travail favoriserait l’articulation et la parole de cette patiente. Pour réaliser cette étude, nous avons utilisé le matériel et les jeux de la Méthode Distinctive pendant 21 séances réparties sur 6 mois. Pour observer et analyser l’évolution de l’articulation et de la parole de cette patiente, notre expérimentation avec la Méthode Distinctive a été précédée et conclue par un bilan de langage oral. Les résultats de cette étude ont montré l’intérêt de la multimodalité proposée par la Méthode Distinctive sur le développement du langage de cette patiente porteuse de trisomie 21 puisque ce travail de la dimension sonore du langage lui a permis de développer une attention auditive et visuelle, d’avoir une articulation plus précise et de distinguer des phonèmes vocaliques proches, et d’avoir une parole davantage intelligible bien qu’un retard de parole soit toujours présent à la fin de l’expérimentation. Un matériel pédagogique Aloé 1 et 2 utilise les mêmes supports que la Méthode Distinctive. Un partenariat entre l’orthophonie et l’école pourrait être envisagé pour cette patiente, puisque la Méthode Distinctive constitue un intérêt pour son langage et donc pour les apprentissages scolaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MORT_2016_STROMBONI_HELENE.pdf (1.76 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870208 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870208 , version 1

Cite

Hélène Stromboni. Trisomie 21 et Méthode Distinctive : intérêt de la multimodalité dans la prise en charge orthophonique d’une enfant porteuse de trisomie 21 scolarisée en Grande Section. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨hal-03870208⟩
70 View
270 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More