Rééduquer la dyslexie par le rythme - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Rééduquer la dyslexie par le rythme

Perrine Queval-Spenninck
  • Function : Author
  • PersonId : 1193332
  • IdRef : 198187416

Abstract

Recent research carried out by Flaugnacco et al. (2015) et Schön & Tillmann (2015) has hightlightedthe beneficial effects of musical and rhythmic practice on dyslexic people’s phonological capacitiesand reading skills. Moreover, these phonological capacities are already at the heart of severalmusical language therapies, in early education of deafness, rehabilitation of aphasia and specific language impairment. The aim of this research is therefore to study the possibility of extending the use of music to language rehabilitation in dyslexia. The present work sets out to explore thehypothesis that methodical training, focused on rhythm and beat in non linguistic stimuli may improve the reading skills of people with phonological dyslexia. In order to do this, we firstly developed a six part organized rehabilitation plan, focused on rhythmic parameters, and then on beat. Secondly, we proposed a succession of ten sessions to five individuals aged from ten to fifteen years old with a phonological dyslexia. The resulting progression from pre-test to post-test confirms the notion that this kind of specific and isolated reeducation enables not only enhancement of rhytmic and beating skills, but also the improvement of reading abilities in four subjects out of five. However, depending on each subject’s initial capacities, the impact of the treatment has been various. On one hand, the two subjets with the lowest rhythmic capacitiesmade more progress in this skill than in beating skills. On the other hand, progress for the other three was the opposite, with a clear progress in metric perception and production capacities, and preserved rythmic skills at the start. Despite results difficult to exploit, this research has hightlighted the interest of studying further rhythmic and beating abilities in rehabilitation of dyslexia.
Des recherches récentes menées par Flaugnacco et al. (2015) et Schön & Tillmann (2015) ont mis en évidence l’effet bénéfique de la pratique musicale rythmée sur les capacités métaphonologiques et sur les compétences en lecture de sujets dyslexiques. De plus, ces mêmes capacités métaphonologiques sont déjà au centre de diverses thérapies musicales utilisées en orthophonie, pour l’éducation précoce de la surdité et la rééducation de l’aphasie et de la dysphasie. Aussi, l’objectif de ce mémoire a été d’étudier la possibilité d’étendre l’utilisation de la musique à la prise en charge des troubles spécifiques du langage écrit. Il s’agit d’explorer l’hypothèse selon laquelle un travail méthodique, centré sur les paramètres rythmiques et métriques de stimuli non linguistiques peut indirectement améliorer les capacités de lecture de sujets présentant une dyslexie phonologique. Pour ce faire, nous avons dans un premier temps élaboré un plan de rééducation structuré en six temps ciblant la perception et la production du rythme, puis celle de la mesure. Nous avons ensuite proposé une série de dix séances à cinq sujets de dix à quinze ans présentant une dyslexie phonologique. L’évolution des résultats obtenus entre le pré-test et le post-test confirme que ce type de rééducation spécifique et isolée permet non seulement l’amélioration des capacités rythmiques et métriques, mais aussi des compétences en lecture chez quatre des cinq patients. Cependant, selon les capacités initiales de chaque patient, la prise en charge a eu des effets variés. D’un côté, les deux sujets dont les capacités rythmiques étaient les plus faibles de la population, ont davantage progressé dans ce domaine qu’au niveau des capacités métriques. De l’autre, les trois autres sujets ont connu l’effet inverse, avec des progrès plus marqués sur leurs capacités de perception et de production métrique, et des capacités rythmiques initialement préservées. Malgré des résultats difficilement exploitables, cette recherche a mis en évidence l’intérêt d’une étude plusapprofondie des capacités rythmiques et métriques dans le cadre de la rééducation de la dyslexie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MORT_2016_QUEVAL_SPENNINCK_PERRINE.pdf (971.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870222 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870222 , version 1

Cite

Perrine Queval-Spenninck. Rééduquer la dyslexie par le rythme. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨hal-03870222⟩
105 View
290 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More