Analyse de productions orales d’enfants allophones : mieux connaître les processus interlangues pour mieux les distinguer de la pathologie - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Analyse de productions orales d’enfants allophones : mieux connaître les processus interlangues pour mieux les distinguer de la pathologie

Louise Quirin
  • Function : Author
  • PersonId : 1193370
  • IdRef : 258962453

Abstract

With the growing migration of populations in Europe and in the world, speech therapists take care of more and more allophone children. These children, whose native language is not french, must learn this new language quickly as soon as they arrived in France or entering school. During the learning process of a new language, a language system between L1 and L2 named interlanguage, is formed. Speech therapists have difficulties to characterize the oral productions of these children, to determine whether these relate to interlanguage or difficulties linked to a Developmental Language Disorder. Knowledge of the inherent characteristics of children’s first language is required to analyse their oral productions with precision. Cards that helps in languages contrast, including those developed by the Languages and Grammar in (Ile-de) France project, provide a better understanding of the language system of the child’s first language. Hence our study assesses the utility of these cards in speech therapy practice. Audio corpus of creole speaking children on a storytelling activity allowed us to highlight interlanguage productions, and those linked to language difficulties. Knowing interlanguage processes and the inherent characteristics of L1, enable a more precise assessment of allophone children, to prevent interpretation’s errors and over-identification phenomenon.
La migration grandissante des populations en Europe et dans le monde, amène les orthophonistes à accueillir de plus en plus d’enfants allophones. Ces enfants, dont la langue maternelle n’est pas le français, doivent apprendre rapidement la langue à leur arrivée en France ou à l’entrée à l’école. Au cours de l’apprentissage d’une nouvelle langue se formel’interlangue, un système langagier unique entre la L1 et la L2. Les orthophonistes rencontrent des difficultés à caractériser les productions de ces enfants, à déterminer si celles-ci relèvent de l’interlangue ou de difficultés de langage liées à un Trouble Développemental du Langage. Une connaissance des caractéristiques intrinsèques de la langue maternelle des enfants est nécessaire pour analyser leurs productions avec précision. Des fiches d’aide au contraste des langues, dont celles proposées par le projet Langues et grammaires en (Ile-de) France, permettent de mieux comprendre le système linguistique de la langue maternelle de l’enfant. Notre étude évalue donc l’utilité de ces fiches en pratique orthophonique. Des corpus audios d’enfants créolophones sur une activité de narration, nous ont permis de distinguer les productions interlangues, des productions liées aux difficultés de langage. Connaître les processus interlangues et les caractéristiques intrinsèques de la L1 permet d’évaluer l’enfant allophone plus justement, d’éviter les erreurs d’interprétation et le phénomène de sur-identification.
Fichier principal
Vignette du fichier
ORTHO_M_2021_QUIRIN_LOUISE.pdf (976.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870272 , version 1 (13-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870272 , version 1

Cite

Louise Quirin. Analyse de productions orales d’enfants allophones : mieux connaître les processus interlangues pour mieux les distinguer de la pathologie. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨hal-03870272⟩
92 View
16 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More