Évaluation d’une intervention d’éducation auditive visant la réduction des difficultés morphosyntaxiques d’origine perceptive des jeunes sourds implantés oralisants - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Évaluation d’une intervention d’éducation auditive visant la réduction des difficultés morphosyntaxiques d’origine perceptive des jeunes sourds implantés oralisants

Charlène Foureur
  • Function : Author
  • PersonId : 1193376
  • IdRef : 260815195

Abstract

Hearing education is less implemented in speech language therapy with deaf children older than 9 years old. However, acoustic difficulties remain in inflectional morphology and perceptions through noise and on the phone. Therefore, we wanted to know if keeping hearing education with these patients could help to reduce their difficulties. In order to do so, we followed the work of speech language therapists (SLT) practicing in a specialized institute. We collected and analysed data from a baseline submitted to patients from 9 to 14 years old into normal audition, noise and on the phone, before and after ten weeks of hearing education intervention. We also created a questionnaire in order to collect the subjects’ opinion regarding the activities. This study revealed that even if keeping hearing education moments with these older deaf children doesn’t appear essential, this practice still seems to be an appreciated and conceivable alternative to diversify the work of these difficulties in speech language therapy, especially with younger patients and particularly with verbal inflections and speech perception on the phone.
L’éducation auditive est une pratique moins présente dans le suivi orthophonique du jeune sourd après 9 ans. Toutefois, des difficultés perceptives persistent au niveau de la morphologie flexionnelle et des perceptions dans le bruit et au téléphone. C’est pourquoi nous avons souhaité déterminer si le maintien de l’éducation auditive auprès de ces patients pouvait aider à réduire ces difficultés. Pour cela, nous avons suivi le travail mené par les orthophonistes d’un institut spécialisé. Nous avons rassemblé et analysé les données issues d’une ligne de base proposée à des patients âgés de 9 à 14 ans en condition d’audition normale, dans le bruit et au téléphone, avant et après dix semaines d’intervention en éducation auditive. Nous avons également élaboré un questionnaire visant à recueillir le ressenti des sujets quant aux activités proposées. Cette étude a révélé que si le maintien de l’éducation auditive auprès de ces jeunes sourds plus âgés ne paraît pas indispensable, cette pratique semble tout de même être une alternative appréciée et envisageable pour faire varier le travail de ces difficultés en orthophonie, notamment pour les patients les plus jeunes et particulièrement au niveau des flexions verbales et de la perception de la parole au téléphone.
No file

Dates and versions

hal-03870279 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870279 , version 1

Intranet access

Cite

Charlène Foureur. Évaluation d’une intervention d’éducation auditive visant la réduction des difficultés morphosyntaxiques d’origine perceptive des jeunes sourds implantés oralisants. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨hal-03870279⟩
31 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More