Prévention des dystocies mécaniques par les variations posturales : Enquête de pratiques auprès des sages-femmes en salle de naissances de la maternité du CHRU de Nancy du 1 janvier au 29 février 2016 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Prévention des dystocies mécaniques par les variations posturales : Enquête de pratiques auprès des sages-femmes en salle de naissances de la maternité du CHRU de Nancy du 1 janvier au 29 février 2016

Amélia Heumann
  • Function : Author
  • PersonId : 1193422
  • IdRef : 220616205

Abstract

Introduction : Traditionnellement, les femmes adoptaient des positions variées au cours du travail et l’accouchement. Aujourd’hui, elles sont très nombreuses à adopter spontanément une position allongée dans un lit pendant la durée du travail. Pourtant, depuis plusieurs années, cette position est remise en question et des travaux ont été publiés sur l’intérêt des variations posturales pour favoriser la mécanique de l’accouchement. L’objectif principal de cette étude était de décrire les pratiques des sages-femmes hospitalières à la maternité du CHRU de Nancy, concernant l’utilisation de la mobilisation posturale lors de la phase active du travail. L’objectif secondaire était d’identifier les éventuels freins, afin de proposer des l’améliorations autour de cet accompagnement. Matériel et méthode : Une étude monocentrique, descriptive, transversale a été menée dans cet établissement, auprès des sages-femmes exerçant dans le service de salle de naissances entre le 01 janvier et le 29 février 2016. Résultats : Parmi les 24 sages-femmes interrogées, 23 utilisaient la mobilité dans leur pratique quotidienne. Malgré cela, des facteurs influençaient cette prise en charge. Les principaux motifs évoqués étaient le manque de temps, la difficulté à obtenir les postures sous péridurale ainsi que la difficulté d’enregistrement du RCF par ordre de fréquence. Conclusion : Cette étude proposait de faire un état des pratiques des sages-femmes, au niveau local, concernant les interventions posturales visant à améliorer le déroulement du travail. Globalement, les sages-femmes sont favorables à la mobilisation et peu de freins pouvaient être identifiés. Des actions pouvaient cependant être proposées par la suite, pour permettre d’améliorer la pratique et tendre vers encore plus de physiologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2017_HEUMANN_AMELIA.pdf (533.1 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870334 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870334 , version 1

Cite

Amélia Heumann. Prévention des dystocies mécaniques par les variations posturales : Enquête de pratiques auprès des sages-femmes en salle de naissances de la maternité du CHRU de Nancy du 1 janvier au 29 février 2016. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨hal-03870334⟩
26 View
11 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More