La contraception d’urgence : quelles sont les pratiques et les représentations des étudiantes de Metz ? : enquête observationnelle multicentrique auprès de 451 étudiantes messines du 17 février au 19 mars 2017 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

La contraception d’urgence : quelles sont les pratiques et les représentations des étudiantes de Metz ? : enquête observationnelle multicentrique auprès de 451 étudiantes messines du 17 février au 19 mars 2017

Mélusine Sibour
  • Function : Author
  • PersonId : 1193466
  • IdRef : 225808498

Abstract

BACKGROUND : The emergency contraception includes methods allowing women to avoid unwanted pregnancy after an unprotected sex. Due to their lifestyles and their contraceptive habits, students are particularly concerned. The objective of this study was to evaluate practices and knowledge of the female students from Metz. METHODOLOGY : To meet this objective, we made a survey which occured between February 17th and March 19th 2017. It was admnistrated to 451 female students from Metz. RESULTS : Among this population, 72% took the pill and 34% used the condom, alone or with another method. It was established that students’ knowledge and practices were influenced by the contraception they used and by their study branch. Students who are using most reliable methods (implant and IUS/IUD) were better informed, whereas those who preferred “natural” methods had more inaccurate knowledge. In addition, health students are better informed. Although, 41% of our population had already used emergency contraception at least once, only 11% had it in advance, in spite of the health authorities recommendations. CONCLUSION : Although, the knowledge and practices of female students from Metz are generally adapted, improvements are still needed to be made about the emergency contraception. As health professionals, midwives have an important role in prevention among students.
INTRODUCTION : La contraception d’urgence regroupe les méthodes permettant aux femmes d’éviter une grossesse non désirée après un rapport sexuel non ou mal protégé. En raison de leur mode de vie et de leurs habitudes contraceptives, les étudiantes sont particulièrement concernées par cette question. L’objectif de cette étude était d’évaluer les pratiques et les connaissances des étudiantes de Metz à ce propos. MÉTHODE : Pour répondre à cet objectif, nous avons réalisé une enquête par un questionnaire diffusé du 17 février au 19 mars 2017 auprès de 451 étudiantes messines. RÉSULTATS : Parmi cette population de Metz, 72% prenaient la pilule et 34% utilisaient le préservatif, seul ou associé à une autre méthode. Il a été établi que les connaissances et les pratiques des étudiantes étaient influencées par le moyen de contraception utilisé ainsi que par leur filière d’études. Celles utilisant les méthodes les plus fiables (implant et SIU/DIU) étaient les mieux informées alors que celles préférant les méthodes « naturelles » avaient des connaissances plus imprécises. Les étudiantes en santé étaient par ailleurs davantage informées. Si 41% de l’effectif avait déjà eu recours à la contraception d’urgence à au moins une reprise, seuls 11% en disposaient à l’avance, malgré les recommandations de l’HAS. CONCLUSION : Bien que les connaissances et les pratiques des étudiantes messines soient globalement adaptées, des améliorations restent à apporter dans le domaine de la contraception d’urgence. En tant que professionnels de santé, les sages-femmes ont un rôle important à jouer dans la prévention à ce sujet auprès des étudiantes.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2017_SIBOUR_MELUSINE.pdf (557.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870384 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870384 , version 1

Cite

Mélusine Sibour. La contraception d’urgence : quelles sont les pratiques et les représentations des étudiantes de Metz ? : enquête observationnelle multicentrique auprès de 451 étudiantes messines du 17 février au 19 mars 2017. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨hal-03870384⟩
34 View
70 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More