Grossesses rapprochées : revue de la littérature - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Grossesses rapprochées : revue de la littérature

Nina Nicolas
  • Function : Author
  • PersonId : 1193467
  • IdRef : 225809338

Abstract

INTRODUCTION : This work highlights close pregnancies and aims at assessing possible maternal, fetal and neonatal repercussions in such situations. We assume that the shorter the time between two pregnancies, the more unfavorable the consequences might be. The results of our study allowed us to answer our issues : “How many the specificities of close pregnancies require a special follow-up by the midwife?” METHOD: In order to determine whether there was a causal link between the interval between two pregnancies and neonatal, fetal and maternal outcomes, it was appropriate to review the literature and refer to national and international studies on close pregnancies. We have selected eight of them. RESULTS: The shorter the time between pregnancies, the more adverse the consequences were, except for the risk of pre-eclampsia, which was reduced during close pregnancies. The risk of postpartum hemorrhage and the mode of delivery were identical according to the different intervals between pregnancies. CONCLUSION : Our hypothesis is partially validated. The socioeconomic context, that is most often unfavorable, and the harmful consequences of close pregnancy require a special follow-up by the midwife. The most important action should be to teach women about contraception. Depending on the context, the midwife would provide a multidisciplinary support that could be a medico-psycho-social one. The midwife must also be careful to possible maternal anemia in order to correct them and could alert women on the necessity of a perineal and / or abdominal rehabilitation.
INTRODUCTION : Notre travail de recherche porte sur le sujet des grossesses rapprochées et a pour objectif d’évaluer les possibles répercussions maternelles, foetales et néonatales lors de ces situations. L’hypothèse étant que plus le délai entre grossesses est court, plus ces répercussions tendent à être défavorables. Les résultats retrouvés nous ont permis de répondre à notre problématique qui est : “En quoi les spécificités des grossesses rapprochées peuvent nécessiter un suivi particulier de la part de la sage-femme ?” MÉTHODE: Afin de déterminer s’il existe un lien cause-effet entre l’intervalle entre deux grossesses et les issues néonatales, foetales et maternelles, il était opportun d’effectuer une revue de la littérature et de se rapporter aux études nationales et internationales traitant des grossesses rapprochées ; nous en avons sélectionné huit. RÉSULTATS : Plus le délai entre grossesses a été court, plus les conséquences ont été défavorables hormis le risque de pré-éclampsie qui s’est retrouvé diminué. Le risque d’hémorragie du post-partum et le mode d’accouchement ont été identiques en fonction des différents intervalles entre grossesses. CONCLUSION : Notre hypothèse est en partie validée. Le contexte socio-économique le plus souvent défavorable et les conséquences néfastes des grossesses rapprochées nécessitent un suivi particulier de la part de la sage-femme. Sa principale action doit porter sur l’éducation de la femme à la contraception. Elle peut, en fonction du contexte, mettre en place un accompagnement multidisciplinaire médico-psycho-social. La sage-femme doit également veiller à des possibles anémies maternelles afin de les corriger et peut sensibiliser la femme sur la nécessité d’effectuer une rééducation périnéale et / ou abdominale.
No file

Dates and versions

hal-03870385 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870385 , version 1

Intranet access

Cite

Nina Nicolas. Grossesses rapprochées : revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨hal-03870385⟩
280 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More