Relation entre la hauteur utérine et le poids de naissance à proximité du terme : étude descriptive rétrospective menée à la maternité régionale du CHRU de Nancy du 15 janvier 2019 au 15 mars 2019 sur dossiers - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Relation entre la hauteur utérine et le poids de naissance à proximité du terme : étude descriptive rétrospective menée à la maternité régionale du CHRU de Nancy du 15 janvier 2019 au 15 mars 2019 sur dossiers

Ophélie Roetterer
  • Function : Author
  • PersonId : 1193517
  • IdRef : 241060028

Abstract

OBJECTIFS : L’objectif principal était d’étudier la corrélation entre la hauteur utérine et le poids de naissance à proximité du terme. Les objectifs secondaires étaient d’étudier l’impact de l’indice de masse corporelle maternel, de la parité, du terme et de l’état de la poche des eaux sur cette corrélation et étudier la relation en fonction de différentes normes de hauteur utérine utilisées. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Etude observationnelle, rétrospective et monocentrique menée à la maternité régionale du CHRU de Nancy du 15 janvier au 15 mars 2019. La population se composait de gestantes d’un singleton à 37SA révolues, ayant accouchées dans les 72H suivant l’examen obstétrical. RÉSULTATS : 246 dossiers ont été inclus. Il existe une corrélation positive reliant la hauteur utérine et le poids de naissance du nouveau-né pour cette population (0,57). Ces résultats démontrent l’intérêt de la clinique. La mesure de la HU est donc essentielle et ne doit pas être mise de côté. Nous pouvons imaginer que la clinique confrontée à la paraclinique permet une estimation du poids foetal plus juste. Nous observons néanmoins une variation des coefficients de corrélations en fonction des caractéristiques maternelles. La corrélation est plus forte chez les primipares (0,67), chez les femmes en insuffisance pondérale en début de grossesse (0,74) et chez les patientes ayant rompu la poche des eaux (0,63). Aucune des trois méthodes de mesure de la hauteur utérine (Fournié, Bélizan, dite « classique ») n’est à privilégier pour repérer les foetus eutrophes. Les normes les plus performantes pour dépister les petits poids de naissance sont celles de Fournié. Les normes de Bélizan semble plus adaptées pour le dépistage des macrosomes. CONCLUSION : L’intérêt final de l’estimation du poids foetal est de réduire la morbi-mortalité foetale et prévenir les complications maternelles. La hauteur utérine est incontournable dans l’estimation du poids foetal en association avec l’échographie.
No file

Dates and versions

hal-03870442 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870442 , version 1

Intranet access

Cite

Ophélie Roetterer. Relation entre la hauteur utérine et le poids de naissance à proximité du terme : étude descriptive rétrospective menée à la maternité régionale du CHRU de Nancy du 15 janvier 2019 au 15 mars 2019 sur dossiers. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03870442⟩
170 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More