Les difficultés de prise en charge physiques et psychiques du déni de grossesse total, rencontrées par les professionnels : étude qualitative par entretien semi-directif réalisée auprès de 10 sages-femmes dans les maternités du CHR Metz-Thionville et de Briey du 1er octobre 2020 à mars 2021 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Les difficultés de prise en charge physiques et psychiques du déni de grossesse total, rencontrées par les professionnels : étude qualitative par entretien semi-directif réalisée auprès de 10 sages-femmes dans les maternités du CHR Metz-Thionville et de Briey du 1er octobre 2020 à mars 2021

Marine Pierpaoli
  • Function : Author
  • PersonId : 1193558
  • IdRef : 262447649

Abstract

Introduction: Denial of pregnancy "is defined as the fact that a pregnant woman is not aware of being". It is not a no-feeling but a no-representation of the child. In France, 1,500 to 3,000 women are affected each year. It therefore constitutes a real public health problem. The main objective of this study is to describe the support and care after childbirth of the patient with a total denial of pregnancy. So, what are the difficulties encountered by professionals in the physical and psychological management of total denial of pregnancy after childbirth? Methods: We carried out an qualitative study by semi-structured interview at the maternity hospitals of the CHR Metz-Thionville and Briey between October and March 2021 with 10 midwives. Included were midwives who medical care of a total denial of pregnancy and accepted the interview. Results: Some midwives evoked emotional difficulties in taking care with a lack of knowledge, "not enough weapons" and others less. These difficulties depended on the patient’s feelings, her knowledge of midwives and her personal motivations. Conclusion: The care of patients suffering from denial of pregnancy remains difficult all the same and must be multidisciplinary in order for it to be optimal. Each reaction is unique to each patient, but it should never be trivialized. In view of the results, the professionals would like an explanatory and accompanying book for the patients.
Introduction : Le déni de grossesse « se définit comme le fait pour une femme enceinte de ne pas avoir conscience de l’être ». Ce n’est pas une non sensation mais une non représentation de l’enfant. En France, de 1 500 à 3 000 femmes sont concernées chaque année. Il constitue donc un réel problème de santé publique. L’objectif principal de cette étude est de décrire l’accompagnement et la prise en charge après l’accouchement de la patiente réalisant un déni de grossesse total. Quelles sont donc les difficultés rencontrées par les professionnels lors de la prise en charge physique et psychique des dénis de grossesse totaux après l’accouchement ? Méthode : Nous avons réalisé une étude qualitative par entretien semi-directif à la maternité du CHR Metz-Thionville et de Briey entre octobre et mars 2021 auprès de 10 Sages-Femmes. Etait inclus les SF ayant pris en charge un déni de grossesse total et acceptant l’entretien. Résultat : Certaines SF évoquaient des difficultés émotionnelles de prise en charge avec un manque de connaissance, « pas suffisamment d’armes » et d’autres moins. Ces difficultés dépendaient du ressenti de la patiente, des connaissances de la SF et de ses motivations personnelles. Conclusion : La prise en charge des patientes victimes de déni de grossesse reste difficile et doit être pluridisciplinaire afin qu’elle soit optimale. Chaque réaction est propre à chaque patiente et elle ne doit jamais être banalisée. Au vu des résultats, les professionnels souhaiteraient un livret explicatif et accompagnant pour les patientes
Fichier principal
Vignette du fichier
BUM_MESF_2021_PIERPAOLI_Marine.pdf (738 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870486 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870486 , version 1

Cite

Marine Pierpaoli. Les difficultés de prise en charge physiques et psychiques du déni de grossesse total, rencontrées par les professionnels : étude qualitative par entretien semi-directif réalisée auprès de 10 sages-femmes dans les maternités du CHR Metz-Thionville et de Briey du 1er octobre 2020 à mars 2021. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨hal-03870486⟩
100 View
29 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More