Prévention de la carence iodée chez la femme enceinte : intérêts et stratégies développés : revue narrative des revues systématiques de la littérature, réalisée du 2 au 31 mai 2021 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Prévention de la carence iodée chez la femme enceinte : intérêts et stratégies développés : revue narrative des revues systématiques de la littérature, réalisée du 2 au 31 mai 2021

Lucie Martin
  • Function : Author
  • PersonId : 1193586
  • IdRef : 262631016

Abstract

OBJECTIF : Rechercher les stratégies de prise en charge de la carence iodée chez la femme enceinte dans les différents pays disponibles dans la littérature scientifique et la littérature grise. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Revue narrative des revues systématiques de la littérature incluant les études publiées depuis les recommandations établies par l’Organisation Mondiale de la Santé en 2006 afin d’éviter de prendre en compte des stratégies obsolètes. Les publications ont été recherchées sans restriction de langue.15 revues ont été sélectionnées, dont 5 étaient des recommandations. RÉSULTATS : L’apport journalier en iode recommandé pendant la grossesse par les principales autorités sanitaires est de 250μg. La carence en iode peut engendrer certaines complications obstétricales et neuro-développementales chez l’enfant à naitre. Le dépistage ciblé de la carence iodée est recommandé mais peu réalisable en pratique. L’iodation du sel est le moyen de lutte le plus répandu et le plus efficace pour lutter contre cette carence, un régime alimentaire riche en iode vient le compléter. La supplémentation médicamenteuse en iode peut être intéressante dans les cas de carence sévère mais la surcharge iodée peut entrainer des effets indésirables ou toxiques, mal connus. L’évaluation des pratiques professionnelles concernant la prévention de la carence iodée chez les femmes enceintes n’est pas caractérisée en France. CONCLUSION : Il n’existe pas de consensus entre les pays concernant les stratégies de prévention pour la prévention de la carence en iode chez les femmes enceintes. Des recommandations explicites en accord avec les endocrinologues, le collège national des gynécologues obstétriciens et les professionnels de la nutrition sont nécessaires en France. Une information plus rigoureuse des professionnels et des patients concernant l’importance d’une nutrition adéquate en iode serait appréciable.
Fichier principal
Vignette du fichier
ESF_M_2021_MARTIN_LUCIE.pdf (1.15 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870519 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870519 , version 1

Cite

Lucie Martin. Prévention de la carence iodée chez la femme enceinte : intérêts et stratégies développés : revue narrative des revues systématiques de la littérature, réalisée du 2 au 31 mai 2021. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨hal-03870519⟩
40 View
381 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More