Impact du taux d'amendement de biochar de Sargasse sur la disponibilité environnementale de la chlordécone, du DDT et de ses métabolites - Université de Lorraine Access content directly
Poster Communications Year : 2022

Impact du taux d'amendement de biochar de Sargasse sur la disponibilité environnementale de la chlordécone, du DDT et de ses métabolites

Abstract

Les biochars (BC) sont des matériaux solides obtenus par pyrolyse et dotés de caractéristiques particulières (porosité, surface spécifique) qui leur confèrent un pouvoir de séquestration. L’efficacité de séquestration des BC dans les sols est fonction du type de sol, des caractéristiques physiques et chimiques des BC, des molécules cibles et des conditions d’utilisation des biochars. A ce jour l’effet du taux d’amendement en biochar a été peu étudié. Dans la plupart des articles relatifs à la réhabilitation des sols, ce taux variait généralement entre 0,25% et 10%. Cette grande variabilité peut s’expliquer par l’influence d’autres paramètres tels que le type de sol et les caractéristiques des molécules cibles. En effet, pour les organochlorés, il existe des différences de caractéristiques physico-chimiques qui peuvent avoir une influence sur la performance d’un même biochar. Or aux Antilles, les pollutions à la chlordécone, au DDT et ses métabolites sont toujours présentes et leurs gestions représentent des enjeux environnementaux et sanitaires. Cette étude vise à évaluer l’impact du taux d’amendement de biochar de Sargasse sur l’adsorption d’une part de la chlordécone et d’autres part du DDT (et ses métabolites), sur des sols historiquement faiblement ou fortement contaminés. Dans cette étude, un biochar de Sargasse broyé et tamisé à moins de 150µm et quatre taux d’amendement différents (0.25%, 0.5%, 1% et 2%) ont été testés. Après quatre mois de maturation, des tests de disponibilité environnementale ont été réalisés en suivant une méthode adaptée de l’ISO/DIS 16751 partie A4 puis analysés par GC-MS/MS. Concernant le cas de la pollution au DDT et ses métabolites, on constate que l’augmentation du taux d’amendement entraîne une diminution de la disponibilité environnementale de ses contaminants. Cependant, pour le sol faiblement contaminé aucune différence significative n’a pu être observée. Pour le sol fortement contaminé, seul un taux d’amendement de 2% a permis des réductions significatives allant de 36 à 58% en fonction des molécules. Pour la chlordécone, les quatre taux d’amendements ont permis une réduction significative de la disponibilité environnementale, les meilleurs résultats étant obtenus pour des taux de 1 et 2%. Ces réductions sont de 49% à 67% et varient également en fonction du type de sol testé. Ainsi, l’augmentation du taux d’amendement permet une diminution de la disponibilité environnementale des deux pesticides testés. L’augmentation de la quantité de biochar dans les sols augmente logiquement les surfaces de contact avec le sol et entraîne un piégeage plus élevé des molécules. Les écarts de résultats obtenus pour les deux types de molécules pourraient être expliquées par les différences de caractéristiques physicochimiques (logKow, polarité, …). Ces résultats prometteurs permettraient une prochaine application in situ afin de vérifier les réductions obtenues en conditions réelles antillaises.
Fichier principal
Vignette du fichier
PRESENTATION Poster.pdf (2.52 Mo) Télécharger le fichier
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-03956313 , version 1 (25-01-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-03956313 , version 1

Cite

Perrine Stephan, Farida Amutova, Yves Le Roux, Sarra Gaspard, Cyril Feidt, et al.. Impact du taux d'amendement de biochar de Sargasse sur la disponibilité environnementale de la chlordécone, du DDT et de ses métabolites. Chlordécone, connaître pour agir, Dec 2022, Gosier (Guadeloupe), France. . ⟨hal-03956313v1⟩
128 View
85 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More