Blanche Selva et Isaac Albéniz - Université de Lorraine Access content directly
Book Section Year : 2010

Blanche Selva et Isaac Albéniz

Abstract

Cet article examine la relation qu’entretiennent le compositeur Isaac Albéniz et la pianiste Blanche Selva au début des années 1900, en particulier au moment de la création d’Iberia, et s’appuie sur un éventail de sources (manuscrits musicaux, correspondance) conservées en France et en Espagne. Albéniz s’installe en France en 1893 et décide au même moment de mettre un terme à sa carrière de pianiste pour se consacrer avant tout à la composition. Le musicien catalan entre à la Schola Cantorum à Paris et rencontre la pianiste Blanche Selva au début des années 1900. Cette dernière met bientôt ses talents de pianiste au service du compositeur : elle interprète ses œuvres redoutables avec un véritable dévouement, tandis qu’Albéniz lui accorde toute sa confiance et sa gratitude. Leur collaboration est particulièrement soutenue au moment de la composition d’Iberia. La pianiste créé successivement en Belgique et en France les « Douze impressions pour le piano » et participe directement aux corrections des manuscrits avant la publication des pièces à l’Édition mutuelle. La pianiste n’hésite pas à alléger le paratexte musical et à arranger certains passages, mais ces corrections ne reçoivent pas toujours l’aval d’Albéniz. Enfin, elle participe activement à la diffusion de l’œuvre en inscrivant très régulièrement les pièces d’Iberia à ses programmes de concert, en France et à l’étranger, et en les faisant travailler à ses élèves de la Schola Cantorum.
No file

Dates and versions

hal-03997377 , version 1 (20-02-2023)

Identifiers

Cite

Cécile Quesney. Blanche Selva et Isaac Albéniz. Jean-Marc Warszawski. Blanche Selva, naissance d’un piano moderne : actes de la journée d'étude, Issy-les-Moulineaux, 18 novembre 2005, Symétrie, pp.85-97, 2010, 978-2-914373-21-0. ⟨hal-03997377⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More